Sign@l - Déterminants des transferts intergouvernementaux : le cas du Maroc

Contenu de l'article

Titre

Déterminants des transferts intergouvernementaux : le cas du Maroc

Auteur Maria Elkhdari
Mir@bel Revue Revue économique
Numéro vol. 70, no 1, janvier 2019
Page 67-96
Résumé Le gouvernement marocain applique une formule d'allocation dans la redistribution d'une partie de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) aux communes. En utilisant une base de données originale sur les communes marocaines de 2005 à 2009, cet article analyse les déterminants de ces transferts inconditionnels de TVA. Les résultats montrent que les variables socioéconomiques apparaissent comme étant importantes, suggérant qu'il y a un système de péréquation sous-jacent avec un fort biais vers les communes urbaines. Les facteurs politiques jouent également un rôle de poids dans ce processus de redistribution et soutiennent l'hypothèse d'une redistribution vers les communes politiquement puissantes où les électeurs sont indécis, plutôt qu'une redistribution qui vise à récompenser les partisans politiques. En outre, les communes dites « swing » reçoivent plus de transferts que les autres. Par ailleurs, une analyse plus poussée en quantiles montre qu'il existe une réelle hétérogénéité dans la redistribution conditionnelle de la TVA et que l'impact des caractéristiques socioéconomiques dépend du niveau de TVA transférée.Classification JEL : H5, H7, C2.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The determinants of intergovernmental transfers: the case of Morocco
The Moroccan central government follows a formula-based approach when it redistributes the Value Added Tax (VAT) revenues to local municipalities. Using a unique panel dataset on Moroccan municipalities from 2005 to 2009, this paper investigates the determinants of unconditional transfers. The results suggest that socio-economic variables are significant, implying that there is an underlying system of equalization with an important bias toward urban municipalities. Political factors do also play an important role in this redistribution process, and this supports the hypothesis of a tactical redistribution rather than a targeted redistribution. Besides, “swing municipalities” receive more transfers than others, and being a municipality ruled by supporters of the central government does not seem to determine the amount of transfers to be received. Further quantile analysis points to the existence of a real heterogeneity in the conditional redistribution of the VAT and the impact of socio-economic characteristics depends on the amount of VAT transferred.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RECO_701_0067 (accès réservé)