Contenu de l'article

Titre Le ministre des Finances selon Gaston Jèze : États-Unis, Angleterre et Argentine
Auteur Renaud Bourget
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 168, 2019/1 Bercy
Page 105-124
Mots-clés (géographie)Angleterre Argentine Etats Unis
Mots-clés (matière)budget de l'Etat finances publiques histoire ministre politique budgétaire
Résumé Invité à l'université de Buenos Aires en 1923 pour y prononcer une série de conférences, Gaston Jèze exposa le sens qui devait être celui des réformes à mener en Argentine, dont le système financier, pensait-il, tranchait, par les caractères obsolètes et surannés qu'il avait hérités de la période coloniale, avec le grand et riche pays qu'elle était devenue. Consacrant sa deuxième conférence aux fonctions du ministre des Finances argentin, Jèze devait décrire d'emblée la faiblesse de sa situation. C'est donc en Angleterre, pays de « l'équilibre budgétaire » et du « ministre des Finances fort », ainsi qu'aux États-Unis, dont le Congrès venait d'adopter une loi créant le Bureau of the Budget, qu'il trouva les exemples opportuns à suivre. Ce faisant, Jèze livra son « modèle » en la matière : le ministre des Finances doit avant tout être un « ministre de l'équilibre budgétaire ».
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Invited by the University of Buenos Aires in 1923 for a series of conferences, Gaston Gèze explained the meaning of the reform to implement in Argentina whose financial system, with its obsolete and outdated characteristics inherited from the colonial period, contrasted, according to him, with the large and rich country it had become. In his second conference, Jèze discussed the functions of the Argentinian minister of Finance and described from the outset the weakness of his situation. He suggested turning to England, the country of “budgetary balance” and of a “strong minister of Finance” and to the United States, where Congress had just created the Budget Office, to find the appropriate examples to follow. In doing so, he revealed his “model”: the minister of Finance must first and foremost be the “minister of budgetary balance”.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_168_0105 (accès réservé)