Sign@l - La mutation de l'économie éthiopienne : Les limites de la stratégie d'invitation

Contenu de l'article

Titre

La mutation de l'économie éthiopienne : Les limites de la stratégie d'invitation

Auteur Jean-Raphaël Chaponnière
Mir@bel Revue Afrique Contemporaine
Numéro no 266 , 2018/2 Les trajectoires incertaines de l'industrialisation en Afrique
Rubrique/Thématique
Les trajectoires incertaines de l'industrialisation en Afrique
Page 55-74
Annexes Graphiques, Tableaux
Mots-clés (matière)croissance économique exportation histoire importation industrialisation intégration économique investissement production industrielle productivité produit intérieur brut - P.I.B. relations commerciales relations économiques secteur d'activité situation économique
Mots-clés (géographie)Ethiopie
Résumé Classée parmi les pays les moins avancés, l'Éthiopie figure depuis dix ans parmi les plus dynamiques et son gouvernement prévoit qu'elle intégrera la catégorie des pays à revenu intermédiaire en 2025. Bien que l'économie soit à dominante agricole et que le pays dépende de l'aide alimentaire, le gouvernement a fait de l'industrialisation une priorité et il a adopté une « stratégie d'invitation » en direction des pays émergents, dont la Chine. En dépit des efforts déployés depuis 2000, la part du secteur manufacturier dans le PIB n'a pourtant pas augmenté, et les exportations de produits manufacturés demeurent faibles.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Transformation of the Ethiopian economy
Ranked among the least developed countries, Ethiopia has been recognised as among the most dynamic over the last ten years and its government plans to join the ranks of middle-income countries by 2025. Even though the economy is predominantly agricultural and the country is dependant on food aid, the government has made industrialization a priority and has adopted an ‘invitation strategy' for emerging countries, including China. However, despite efforts made since 2000, the manufacturing sector's percentage of GDP has not increased, and manufacturing exports remain low.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AFCO_266_0055 (accès réservé)