Sign@l - L'histoire à l'épreuve du feu

Contenu de l'article

Titre

L'histoire à l'épreuve du feu

Auteur Jean-Luc Chappey, Guillaume Lancereau
Mir@bel Revue Revue d'histoire des sciences humaines
Numéro no 33, 2018 Après 1918
Rubrique/Thématique
Dossier
Page 107-128
Résumé À partir de la lecture d'un corpus de périodiques historiques (Revue historique de la Révolution française, Annales historiques de la Révolution française, La Révolution française…), cet article analyse les effets de la guerre sur le champ des études révolutionnaires en France de 1918 à 1932. Entre crise économique et crise de l'édition, diminution du nombre de spécialistes et renouvellement profond des thématiques (en particulier du côté de l'histoire économique et sociale), ce sont les contradictions d'une communauté académique qui sont ici étudiées, les tensions pesant sur les diverses formes et institutions de son environnement politico-socio-économique (revues, sociétés savantes, professeurs titulaires). Des analyses quantitatives permettent de mesurer l'ampleur des contraintes matérielles qui conduisirent à une internationalisation ainsi qu'à un regroupement des forces historiennes, donnant naissance aux actuelles Annales historiques de la Révolution française.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Based upon a corpus of historical journals (Revue historique de la Révolution française, Annales historiques de la Révolution française, La Révolution française…), this article aims at analyzing the effects of World War I on the field of French revolutionary studies from 1918 to 1932. In spite of a context of economic and publishing crisis, together with a decrease in the number of specialists, this period however witnessed a profound renewal of the historiographical issues, especially in the domain of economic and social history. This article deals with the contradictions of the academic community, the tensions over the various forms and institutions of its politico-socio-economic environment (journals, learned societies, professors). Through quantitative analysis, we measure the extent of the material constraints which fostered a dynamic of internationalization and reunification of the professional historians, eventually giving birth to the still-existing Annales historiques de la Révolution française.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rhsh/930