Sign@l - Les démocratures contre la démocratie

Contenu de l'article

Titre

Les démocratures contre la démocratie

Auteur Nicolas Baverez
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 169, 2019/2 Les démocratures
Page 5-17
Mots-clés (matière)alliance politique concurrence internationale contrôle crise politique démocratie dissident économie dirigée Etat géopolitique impérialisme liberté mondialisation nationalisme ordre public populisme propagande régime politique relations internationales répression sécurité société civile stratégie politique système de valeurs système politique technologie nouvelle violence
Mots-clés (géographie)Chine Europe orientale pays émergents Russie Turquie
Mots-clés (anthropo)Erdogan (Recep Tayyip) Poutine (Vladimir) Xi (Jinping)
Résumé La ruine des idéologies du xxe siècle a entraîné la renaissance des passions identitaires qui ont engendré un nouveau régime politique, la démocrature. Inventée par Vladimir Poutine en Russie, exportée en Chine ou en Turquie, déclinée sous la forme de la démocratie illibérale en Europe orientale, la démocrature se caractérise par le culte de l'homme fort, le refus de l'État de droit, le contrôle de l'économie et de la société par l'État, une propagande de masse et une répression ciblée. Les démocratures s'opposent frontalement aux démocraties, dont elles exploitent la crise tant sur le plan international que sous la pression intérieure des populismes. Leur percée masque cependant de réelles faiblesses, qui découlent de l'absence de garantie des droits individuels. Le défi que constituent les démocratures érige de nouveau la liberté politique en enjeu central du xxie siècle. La survie de cette dernière, à l'âge de l'histoire universelle, dépendra de la capacité de la démocratie à se réinventer.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The collapse of 20th century ideologies has led to a renewal of passions for ethnic or national identities, which has produced a new political regime, the democratorship. Invented by Vladimir Poutine in Russia, exported to China or Turkey, taking the form of illiberal democracy in Eastern Europe, the democratorship is characterized by the cult of the strong leader, the refusal of the state of law, the control of the economy and society by the state, mass propaganda and targeted repression. Democratorships frontally oppose democracies, whose crisis they exploit at the international level as well as under the domestic pressure of populist groups. However, their breakthrough masks real weaknesses due to the lack of guarantee of individual freedoms. The challenge represented by democratorships establishes once again political liberty as a central stake for the 21st century. Its survival, in the age of universal history, will depend on the capacity of democracy to reinvent itself.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_169_0005 (accès réservé)