Sign@l - Inégalités dans l'éducation au post-primaire au Burkina Faso

Contenu de l'article

Titre

Inégalités dans l'éducation au post-primaire au Burkina Faso

Auteur Bilampoa Gnoumou-Thiombiano, Idrissa Kaboré
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 83, 2017
Page 25-49
Résumé L'article examine l'évolution de la scolarisation et les inégalités au post-primaire au Burkina Faso ainsi que les facteurs qui y sont associés. Trois enquêtes ménages réalisées entre 2003 et 2014 ont été mobilisées. Le taux brut d'admission au post-primaire a presque doublé durant cette période. Les progrès sont plus importants pour le taux brut de scolarisation. Par contre, le taux net de scolarisation et le taux brut d'achèvement du post-primaire sont restés faibles. La mise en œuvre des politiques éducatives a permis de réduire les inégalités entre les sexes en matière d'accès au cycle post-primaire, mais le problème de maintien à l'école se pose avec plus d'acuité chez les filles, illustrant ainsi la faible performance du système éducatif. Les facteurs associés à la scolarisation au post-primaire sont d'ordre socio-économique, culturel et contextuel, avec toutefois des spécificités selon le sexe et le milieu de résidence. Le statut familial de l'enfant, la corésidence avec les parents biologiques, le niveau d'instruction et la religion du chef de ménage, le niveau de vie du ménage, la distance à l'école secondaire la plus proche, la région et le milieu de résidence sont des variables significativement associées à l'accès au post-primaire.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Post-primary education inequalities in Burkina Faso
The article examines the evolution of schooling and inequalities in post-primary Burkina Faso and the factors associated with it. Three household surveys carried out between 2003 and 2014 were mobilized. The gross intake rate at the post-primary level has almost doubled during this period. Progress is more important for the gross enrollment rate. On the other hand, the net enrollment rate and post-primary completion rate remained low. The implementation of education policies has reduced gender inequalities in access to the post-primary cycle, but the problem of retention in school is more acute for girls, illustrating poor performance of the education system. Factors associated with post-primary schooling are socio-economic, cultural and contextual, but with specificities according to sex and place of residence. The child's family status, co-residence with biological parents, level of education and religion of the head of household, the standard of living in the household, distance to the nearest secondary school, region and area of residence are significantly associated with access to post-primary.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_083_0025 (accès réservé)