Contenu de l'article

Titre Les patients, premier champ de reconnaissance au travail : étude au sein d'un CHU
Auteur Maryline Bourdil, Roxana Ologeanu-Taddei
Mir@bel Revue @GRH
Numéro no 29, 2018/4
Page 61-92
Résumé Objectif : Le sentiment de manque de reconnaissance des praticiens à l'hôpital est souvent pointé du doigt. Cependant peu d'éléments existent pour comprendre l'origine de cette perception. Afin de combler ce manque dans la littérature, nous souhaitons identifier les sources et formes de reconnaissance au travail dont les médecins au sein d'un CHU font actuellement l'objet.Méthodologie : Cette étude de visée exploratoire repose sur le recueil de questionnaires (n = 113). Les données ont été traitées via une analyse de contenu thématique.Résultats : Nos résultats ont montré que les patients constituent le principal champ de reconnaissance du travail. Autre résultat, le care est par contre insuffisamment reconnu par la direction et les pairs, qui reconnaissent plus volontiers l'activité de recherche.Implications managériales : Revaloriser les activités du care, activités qui constituent le quotidien des médecins et actuellement dévalorisées, semble nécessaire. Or cela ne pourra passer que par la remise en question de la surenchère de l'instrumentation gestionnaire.Originalité de l'étude : L'originalité de l'étude a consisté dans la compréhension d'un paradoxe qui peut exister au sein de CHU : une insatisfaction concernant la reconnaissance émanant de la direction et des médecins qui se déclarent motivés et satisfaits au travail.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Patients: the main source of recognition for staff physicians in a university hospital
Aim: Hospital staff physicians do not always feel they receive the recognition they deserve, and this oversight has often been pointed out. We therefore sought to identify the sources and forms of recognition for these doctors. Methodology: This exploratory study was based on the collection of questionnaires (n=113). The data were processed by thematic content analysis. Results: Our results showed that patients were the principal source of recognition. We also found that quality care is a relatively low priority for administrative staff and peers, who, when they express recognition, reserve it for research activities. Managerial implications: We concluded that the notion of patient care needs to be “rehabilitated.” Care is the daily activity of hospital doctors, although it seems to have become devalued. However, change can only occur if the over-emphasis on management control tools is called into question. Originality of the study: This study is original because it sheds light on the paradox surrounding recognition in a university hospital: physicians' dissatisfaction with recognition from administrative staff and peers, but motivation for and satisfaction with work.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GRH_184_0061 (accès réservé)