Sign@l - Colombie : Processus de paix, subversion du genre et résistances

Contenu de l'article

Titre

Colombie : Processus de paix, subversion du genre et résistances

Auteur Olga L González
Mir@bel Revue L'Ordinaire des Amériques
Numéro no 224, 2019 Résister aux normes et se confronter au backlash : genre et sexualité dans les Amériques
Rubrique/Thématique
Résister aux normes et se confronter au backlash : genre et sexualité dans les Amériques
Résumé Fin 2016, après quatre ans de pourparlers dans des circonstances difficiles, la guérilla de filiation marxiste Forces Armées Révolutionnaires de Colombie, FARC, et le gouvernement colombien sont parvenus à un accord de paix. Un des aspects méconnus de cet accord de paix est la place prise par les « questions LGBT ». Celles-ci sont devenues centrales dans le débat, notamment lors du référendum qui devait approuver cet accord de paix en octobre 2016 et qui a été rejeté par la majorité des votants. Dans ce papier, nous montrons que la question du « genre » est devenue une variable structurelle dans la vie de ce pays. Nous affirmons que pour comprendre la crispation autour de cette question, il est nécessaire de prendre en compte l'histoire et l'évolution des églises et des partis catholiques et évangéliques, ainsi que la place qu'ont aujourd'hui les organisations de défense des droits des personnes LGBT. Le papier montre comment le travail des organisations féministes a ouvert le chemin, à La Havane (lieu des pourparlers), aux organisations travaillant pour les droits LGBT. Il analyse comment la dimension du « genre » a été intégrée au sein de l'académie et des ONG pour aborder les conséquences du conflit. Il retrace les questions qui se posent lorsque la « plus vieille guérilla du monde » doit compter parmi ses alliés politiques avec des secteurs qui mettent en avant le « genre » et la « diversité sexuelle », alors qu'elle-même est en cause pour des agissements sexistes ou homophobes. Enfin, le papier discute les défis posés par le « genre » et montre pourquoi la diversité sexuelle sera une question décisive dans le débat politique et sociétal en Colombie.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais The subject of the article is sexual diversity in Colombia's peace process. Although this topic's significance is acknowledged in the debate prior to the October 2016 “peace referendum”, rejected by a narrow majority of Colombians, there are divergences on the sense of this rejection. In this article, we argue that the “gender” question was not a manipulation lead by FARC's opponents, as it is often told. Instead, we believe that this is a structural variable in the country's political and social life, and that it will have an increasingly relevant role in the public debate. The article points out how feminist organizations showed other organizations working on LGBT's issues the way to Havana, where the peace negotiations took place. It also shows the place held today by Catholic and Evangelical churches and parties, as well as the role played by the sexual minorities human rights defense organizations. It also analyzes the complex issues that arise when the FARC must count on these organizations as allies, even more so if we take into account that this very guerrilla can be questioned for sexist and homophobic actions. Finally, the article showcases why the subjects of “gender” and “sexual diversity” will be important in the coming years political and social debate in Colombia.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/orda/4638