Sign@l - La composition biographique. Quels effets des choix conceptuels pour saisir les temporalités ?

Contenu de l'article

Titre

La composition biographique. Quels effets des choix conceptuels pour saisir les temporalités ?

Auteur Constance Perrin-Joly, Veronika Kushtanina
Mir@bel Revue Recherches Sociologiques et Anthropologiques
Numéro vol. 49, no 2, 2018 Rationalité néolibérale à l'œuvre : approches ethnographiques
Rubrique/Thématique
La forge conceptuelle
Page 115-134
Résumé Cet article ambitionne d'éclairer le débat sur la pluralité des approches biographiques en sciences sociales en s'appuyant sur des recherches historiques et des publications récentes. Il montre comment chaque approche théorique est associée implicitement ou explicitement à un concept précis (quatre concepts sont retenus : parcours de vie comme institution biographique, parcours de vie comme histoire de vie, carrière, trajectoire au sens de trajectoire sociale ou structuraliste). Il croise également les usages de l'analyse biographique avec une approche élargie des temporalités. La perspective conceptuelle adoptée par chaque recherche adopte ainsi un rapport au temps particulier, tant d'un point de vue synchronique, diachronique, que du point de vue de l'historicité. Si l'analyse des temporalités synchroniques et dia­chroniques sont un point de passage obligé pour la grande majorité des approches biographiques en sociologie, cet article insiste particulièrement sur une troisième dimension, souvent sous-tendue et rarement réfléchie ou explicitée – celle des régimes d'historicité. L'article consiste en trois parties. La pre­mière propose une typologie des conceptualisations des approches biographiques en sociologie autour de quatre concepts. La deuxième porte sur la manière dont chaque approche (combinant concept et por­tes d'entrée (macro, meso, micro)) traite l'analyse synchronique et diachronique des biographies. Enfin, la troisième partie interroge la question de l'historicité.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais This article seeks to shed light on the debate regarding the multiplicity of biographical approaches in the social sciences, in basing itself on recent historical research work and publications. It shows how each theoretical approach is implicitly or explicitly associated with a precise concept (four concepts are adopted: life course as biographical institution, life course as life story, career, trajectory in the sense of social or structuralist trajectory). It also treats the uses of biographical analysis with a broadened approach to temporalities. The conceptual perspective adopted by each research work thus adopts a relationship to a particular time, as much from the synchronic and diachronic points of view as from that of historicity. If the analysis of synchronic and diachronic temporalities are a required point of passage for the great majority of biographical approaches in sociology, this article is particularly insistent on a third dimension, often underlying but seldom thought through or clarified - that of the regimes of historicity. The article has three parts. The first proposes a typology of conceptualisations of biographical approaches in sociology around four concepts. The second deals with how each approach (combining concept and ports of entry (macro, meso, micro) deals with the synchronic and diachronic analysis of biographies. Finally, the third part investigates the question of historicity.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rsa/2963