Contenu de l'article

Titre L'intelligence artificielle, un danger pour la vie privée ?
Auteur Francis Donnat
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 170, 2019/3 L'intelligence artificielle
Page 95-103
Mots-clés (matière)banque de données éthique internet règlement technique numérique vie privée
Mots-clés (géographie)France
Résumé Si le règlement général sur la protection des données (rgpd) s'applique déjà aux algorithmes afin de garantir un haut niveau de protection de la vie privée, le développement d'algorithmes apprenants, toujours plus autonomes, suppose de l'adapter. Plus de transparence et d'intelligibilité dans le mode de fonctionnement de l'algorithme, la garantie que les données utilisées ne sont pas biaisées, que son fonctionnement est loyal et non discriminant, et enfin que son rôle reste limité à une aide à la décision, sans remplacer l'être humain, qui doit toujours pouvoir garder la main : c'est à quoi il faut répondre pour que les progrès attendus de l'ia ne se fassent au détriment des valeurs éthiques portées par le droit de l'Union européenne et la législation française.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The General Regulation of Data Protection (gdpr) already applies to algorithms in order to guarantee a high level of privacy protection, but the development of ever more autonomous learning algorithms means it should be adapted. More transparency and intelligibility in the operating mode of the algorithm, the guarantee that the data used is not biased, that the functioning of the algorithm is loyal and non-discriminating, and, finally, that its role is limited to an aid to decision-making without replacing human beings, who should always remain in control: such are some of the issues to tackle so that the expected progress of ai do not undermine the ethical values inscribed in European and French law.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_170_0095 (accès réservé)