Sign@l - L'augment clitique le dans le français du Poitou à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle : un effet du substrat ?

Contenu de l'article

Titre

L'augment clitique le dans le français du Poitou à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle : un effet du substrat ?

Auteur Yves Charles Morin
Mir@bel Revue Langages
Numéro no 215, septembre 2019 Français, dialectes galloromans et di(a)glossie
Page 73-88
Résumé Cette étude porte sur le développement d'un augment proclitique le observé dans le français poitevin au tournant du xvie au xviie siècle, qui s'apparente au redoublement des pronoms à la source de la gémination du proclitique objet élidé l'de certaines variétés modernes du français. Après avoir rappelé en introduction les hypothèses en présence pour expliquer l'origine de cette gémination, je présente dans une première section quelques cas classiques de redoublement d'éléments grammaticaux dans les dialectes septentrionaux de la Gallo-Romania. Je présente ensuite un certain nombre de faits qui militent en faveur de l'hypothèse selon laquelle l'augment clitique le devant proclitiques objets que l'on observe dans le français régional du Poitou des xvie et xviie siècles (il le l'a épousée) et dans les parlers saintongeais des xviiie et xixe siècles (i le lés allumit « il les alluma ») est de tout autre nature.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais This study examines the emergence of a clitic increment le in the variety of French spoken in Poitou in the late sixteenth and early seventeenth centuries, a process related to the reduplication of pronouns responsible for the gemination of the elided proclitic object pronouns l'in some modern varieties of French. After a brief survey of the traditional hypotheses commonly defended to account for the origin of this gemination, I present some classical cases involving the reduplication of grammatical elements in some northern Gallo-Romance dialects. I then discuss a certain number of facts showing that object proclitic doubling in sixteenth-century Poitou regional spoken French (il le l'a épousée) and in eighteenth- and nineteenth-century Saintongeais dialects (i le lés allumit “il les alluma”) is not a form of reinforcement as in those other dialects, but rather the result of interference between French and regional dialects.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LANG_215_0073 (accès réservé)