Contenu de l'article

Titre Professionnels de la jeunesse et de la famille, les « radicalisations » questionnent nos pratiques
Auteur Jean-Claude Métraux
Mir@bel Revue Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux
Numéro no 63, 2019/2 Radicalisation & Famille
Page 67-84
Résumé S'appuyant sur des recherches européennes (France, Allemagne, Suisse) en matière de radicalisations, ainsi que sur des biographies de djihadistes, l'auteur cherche à montrer que lesdites « radicalisations » trouvent leur origine dans un écartèlement entre deux mondes, qu'il qualifie de double marginalisation, tant chez les « radicalisés » migrants que chez les autochtones convertis. Fort de ce constat, il discute ensuite la responsabilité des professionnels de la jeunesse et de la famille et propose une alternative préventive et thérapeutique. Il conclut par une critique du concept d'extrémisme et place celui de « radicalisation » entre guillemets.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais “Radicalizations” question Youth and Family Professionals
Based on European research (France, Germany, Switzerland) on radicalization and jihadists' biographies, the author demonstrates that so-called “radicalizations” are grounded in a split between two worlds. He defines it as “double marginalization”, as much for “radicalized” migrants as for converted autochthones. Acknowledging this, he discuses the responsibility of youth and family services and present a therapeutic and preventive alternative. He concludes with a critic of the concept of extremism and puts “radicalization” between quotation marks.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CTF_063_0067 (accès réservé)