Sign@l - Parcours d'un intellectuel engagé : de la Révolution d'Octobre à la Commission pour l'Éclaircissement Historique

Contenu de l'article

Titre

Parcours d'un intellectuel engagé : de la Révolution d'Octobre à la Commission pour l'Éclaircissement Historique

Auteur Edelberto Torres Rivas, Gilles Bataillon, Garance Robert
Mir@bel Revue Problèmes d'Amérique Latine
Numéro no 113, été 209 Amérique centrale : Pseudo-démocraties
Rubrique/Thématique
Dossier - Amérique centrale : Pseudo-démocraties
Page 11-28
Annexes Entretien
Mots-clés (géographie)Amérique latine Chili Costa Rica Cuba Guatemala Nicaragua
Mots-clés (matière)biographie coup d'Etat démocratie histoire idéologie intellectuel mémoire militantisme opposition politique révolution situation politique
Résumé Cet entretien de 2002 de Gilles Bataillon avec Edelberto Torres-Rivas, disparu en décembre 2018, revient sur son parcours à la fois académique et militant, en montrant comment ces deux dimensions s'articulent et se croisent dans ses travaux et ses réflexions. Il évoque tour à tour l'influence que son enfance guatémaltèque a eu sur sa pensée, et l'importance du contexte politique d'alors. Il revient ensuite sur l'impact d'évènements politiques de grande magnitude comme la Révolution Cubaine. Il relate son passage par la FLACSO et la CEPAL, puis son retour en Amérique centrale et l'importance de la révolution sandiniste. Le sociologue raconte enfin son retour au Guatemala en voie de démocratisation. À la fin du conflit armé, après la signature des accords de paix, il tient un rôle important au sein de la Commission pour l'Éclaircissement Historique. Les propos rapportés ici éclairent ainsi son parcours intellectuel à la lumière de l'évolution de ses convictions et de son engagement.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais This 2002 interview with Edelberto Torres-Rivas, who passed away in December 2018, relates both his academic and militant trajectories, showing how these two dimensions of his life are articulated and visible in his work and reflections. He begins by evoking the influence of his childhood in Guatemala and the importance of the political context of that period. He then goes back to the impact of events of a larger magnitude, such as the Cuban Revolution. He describes his time with the FLACSO and the CEPAL, his return to Central America, and the importance of the Sandinista Revolution at the time. Finally, Torres-Rivas recounts his return to Guatemala when it was on the path to democratisation, after the Peace Accords, and his role within the Commission for Historical Clarification. The declarations made in the interview shine a light on his personal path and the evolution of his convictions and compromises.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PAL_113_0011