Sign@l - Une expertise de marché : anticipations marchandes et construction des méthodes toxicologiques dans la réglementation des produits chimiques aux États-Unis

Contenu de l'article

Titre

Une expertise de marché : anticipations marchandes et construction des méthodes toxicologiques dans la réglementation des produits chimiques aux États-Unis

Auteur David Demortain, Henri Boullier
Mir@bel Revue Revue Française de Sociologie
Numéro vol. 60, no 3, 2019
Rubrique/Thématique
Varia
Page 429-456
Mots-clés (géographie)Etats Unis
Mots-clés (matière)expertise industrie chimique marché produit industriel réglementation
Résumé L'évaluation des risques des produits est souvent un préalable à leur mise sur le marché. Cette évaluation s'appuie sur une expertise scientifique, fréquemment accusée de privilégier les intérêts des industries assujetties, du fait de l'emprise de ces dernières sur l'économie politique de la science. À partir de l'histoire d'une méthode d'évaluation des produits chimiques promue par l'Environmental Protection Agency (EPA) dès les années 1980, la modélisation des relations structure-activité, cet article examine le rôle respectif des industries et des administrations dans la conception, l'utilisation et la standardisation de l'expertise scientifique des produits. La structuration progressive du travail d'évaluation de l'EPA autour des relations structure-activité, une approche jusque-là plutôt mobilisée par l'industrie pour le développement de nouvelles molécules, montre que cette expertise est le fruit d'une série d'anticipations croisées des industriels et de l'administration en charge de sa réglementation, concernant le marché en train de se former et la somme des biens, incertains, qui le constitue. Plutôt qu'une capture des agences par les industries, le cas étudié ici montre comment les interactions entre une administration, des scientifiques et des entreprises ont participé au développement d'une expertise de marché.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Scientific expertise in the marketplace: market expectations and the construction of toxicology methods in chemicals regulation in the United States. Risk assessment of products is often a prerequisite to authorize their placing on the market. This assessment is based on expert scientific evaluation, and is more and more frequently accused of putting industry interests first given the hold of the latter over the political economy of science. Building on the history of a risk assessment method for chemicals promoted by the Environmental Protection Agency (EPA) from as early as the 1980s - the modeling of structure-activity relationships - this article examines the respective roles of industry and government agencies in the design, use, and standardization of the scientific evaluation of products. The fact that the EPA's assessment work was progressively organized around structure-activity relationships - an approach previously used more frequently by the industry itself to develop new molecules - shows that this evaluation was the result of a series of intersecting expectations, on the part of industry actors and of the government agency in charge of its regulation, that related both to the nascent market and to the sum of the (uncertain) goods constituting it. Rather than agency capture on the part of industry, the case studied here shows how interactions between a government agency, scientists, and businesses contributed to the development of a market-oriented form of expert evaluation.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFS_603_0429 (accès réservé)