Sign@l - Harmful Practices on the Global Agenda: Comparing Female Genital Mutilation and Gender-Biased Sex Selection

Contenu de l'article

Titre

Harmful Practices on the Global Agenda: Comparing Female Genital Mutilation and Gender-Biased Sex Selection

Auteur Laura Rahm, Johanna Kostenzer
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 85, 2018/1 Les violences de genre
Page 19-37
Résumé Cet article a pour objectif de comparer deux formes de violence de genre : les mutilations génitales féminines et la sélection sexuelle prénatale. Reconnues comme des pratiques traditionnelles néfastes pour les femmes, toutes deux ont attiré de façon grandissante l'attention au niveau international. Cependant, des disparités existent dans la façon dont elles sont encadrées et abordées par la communauté internationale. L'article compare d'abord leurs motivations sous-jacentes, les méthodes utilisées et l'ampleur de leur pratique à partir d'enquêtes démographiques de santé. Il analyse et interprète ensuite la façon dont les mutilations génitales et la sélection sexuelle prénatale sont définies dans l'ordre du jour mondial à partir de lois, de politiques et de programmes internationaux. Nous concluons que les deux pratiques y sont comparables du point de vue de la sévérité de leurs manifestations, de leur ampleur, mais elles y sont traitées différemment en lien principalement avec les priorités régionales (Afrique vs. Asie) et la forme de discrimination qu'elles induisent (postnatale vs. prénatale). Cette recherche vise à mieux comprendre les similitudes et les différences entre deux formes répandues de discrimination de genre et à mieux répartir les ressources pour éliminer les pratiques néfastes d'ici 2030.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais This paper compares two harmful practices on the UN's Global Agenda: female genital mutilation and gender-biased sex selection. Both are recognized as types of violence against women and have increasingly gained international attention. However, disparities exist in how they are addressed by the international community. This paper compares the underlying motives, methods, and magnitudes regarding both practices drawing from health surveys and demographic data. It then analyzes and interprets how genital mutilation and sex selection are considered on the global agenda drawing from international laws, policies and programs. We conclude that both practices are comparable in severity and scale, yet are treated differently on the global agenda, mainly due to regional focus (Africa vs. Asia) and the form of discrimination (postnatal vs. prenatal). This research aims to better understand the similarities and differences between two pervasive forms of gender discrimination and better allocate resources to eliminate harmful practices by 2030.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_085_0019 (accès réservé)