Sign@l - Rationalisation des pratiques professionnelles en maisons de santé pluri-professionnelles : Le paradoxe d'un exercice libéral sous contraintes

Contenu de l'article

Titre

Rationalisation des pratiques professionnelles en maisons de santé pluri-professionnelles : Le paradoxe d'un exercice libéral sous contraintes

Auteur Anne Moyal
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro vol. 69, no 5-6, 2019
Rubrique/Thématique
Articles
Page 821-843
Annexes Tableaux
Mots-clés (matière)établissement de soins établissement public médecin politique de la santé profession libérale profession médicale
Mots-clés (géographie)France
Résumé Cet article s'intéresse à un nouvel instrument d'action publique qui vise à rationaliser les pratiques des professionnels de santé libéraux dans le secteur des soins primaires en France, les maisons de santé pluri-professionnelles (MSP), et a pour objectif d'analyser ses effets sur l'exercice libéral et l'autonomie professionnelle. À travers une étude qualitative dans six MSP, nous montrons que les professionnels libéraux s'approprient cet instrument de rationalisation et, ce faisant, parviennent à maintenir leurs pratiques existantes, voire à en développer de nouvelles que les autorités publiques n'ont pas anticipées. Ce processus conduit à un renforcement de la relation d'interdépendance entre professionnels libéraux et autorités publiques : d'un côté, les autorités publiques acceptent l'appropriation des professionnels libéraux car elles dépendent de leur adhésion pour assurer le développement des MSP ; de l'autre, les professionnels libéraux consentent à rendre des comptes aux autorités publiques car ils ont besoin de leur reconnaissance pour assurer la pérennité de leurs pratiques. De cette interdépendance renforcée naît ce que nous appelons un nouveau statut libéral sous contraintes.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais RATIONALIZING PROFESSIONAL PRACTICES IN MULTI-PROFESSIONAL HEALTHCARE HOMES - THE PARADOX OF PRIVATE PRACTICE UNDER GOVERNMENTAL CONSTRAINT. This article looks at a new public policy instrument that seeks to rationalize the practices of private healthcare professionals working in the primary care sector in France and more specifically in maisons de santé pluri-professionnelles (MSPs). It will examine the effect of this policy instrument on professional autonomy and private practice in the healthcare field. By conducting a qualitative study of six multi-professional healthcare homes, this article will demonstrate that private healthcare professionals have managed to appropriate the policy instrument in question, while managing to preserve their existing practices ; at times, they have even developed new forms of working that had not been envisioned by government authorities. This process has in fact led to strengthening the interdependent relationship between private professionals and public authorities. On the one hand, public authorities accept this form of appropriation by private professionals, given that they depend on the latter's support to ensure the successful development of multi-professional healthcare homes. On the other, private professionals consent to being accountable to public authorities, since they need the recognition of the latter to safeguard the continuity of their practices. As a result, we witness the emergence of what we refer to as a new private practice under governmental constraint.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_695_0821 (accès réservé)