Sign@l - « J'avais compris qu'il n'y avait plus de place pour nous dans ce pays »

Contenu de l'article

Titre

« J'avais compris qu'il n'y avait plus de place pour nous dans ce pays »

Auteur Levent Yilmaz
Mir@bel Revue Hommes et migrations
Numéro no 1328, janvier-mars 2020 Les réfugiés dans l'impasse
Rubrique/Thématique
Champs libres
Page 170-171
Résumé Historien d'origine turque spécialisé dans le domaine des idées et des généalogies intellectuelles du monde moderne, Levent Yilmaz était à Naples en juillet 2016 quand il a appris la tentative de coup d'État et la mise en place de l'état d'exception. Il venait de commémorer en 2015 le génocide des Arméniens qui le plaçait dans une position d'opposition au pouvoir en place. Il a pris la décision de ne pas retourner à Istanbul mais de partir à Paris où il avait fait sa thèse de doctorat. Il a démissionné de son poste universitaire en Turquie et intervient à l'EHESS, à l'IMéRA de Marseille et au Collège de France.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=HOMI_1328_0170