Sign@l - Denis Donikian, « l'écrilibriste » : Paratopie, vagabondage et ethos de l'écrivain exilé

Contenu de l'article

Titre

Denis Donikian, « l'écrilibriste » : Paratopie, vagabondage et ethos de l'écrivain exilé

Auteur Charikleia Magdalini Kefalidou
Mir@bel Revue Hommes et migrations
Numéro no 1329, avril-juin 2020 Migrations et création littéraire
Rubrique/Thématique
Le point sur
Page 21-27
Résumé Écrivain héritier de l'exil et de la mémoire traumatique du génocide arménien, Denis Donikian construit son image d'auteur exilé à travers ses textes et ses interviews. La paratopie permet d'analyser la mise en scène littéraire de cet exil. Cette notion désigne à la fois l'intégration impossible de l'écrivain dans un lieu et le tiraillement intérieur qui en découle, ce qu'il tente de pallier à travers sa création. Car c'est uniquement dans et par la création littéraire que Donikian parvient à être au monde, en négociant sa place paradoxale dans ce « non-lieu », c'est-à-dire en surmontant son étrangéité tant vis-à-vis de son identité française que de son identité arménienne.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=HOMI_1329_0021 (accès réservé)