Contenu de l'article

Titre Comment voisine-t-on dans la France confinée ?
Auteur Anne Lambert, Joanie Cayouette-Remblière, Élie Guéraut, Guillaume Le Roux, Catherine Bonvalet, Violaine Girard, Laetitia Langlois
Mir@bel Revue Population et Sociétés
Numéro no 578, mai 2020 Comment voisine-t-on dans la France confinée ?
Page 1-4
Annexes Tableaux
Mots-clés (matière)conditions de vie épidémie famille mode de vie niveau de vie personne âgée relations familiales relations sociales solidarité
Mots-clés (géographie)France
Résumé En temps normal comme en période de crise, les échanges de services de proximité n'échappent pas aux lois de la sociabilité : les cadres compensent l'éloignement relatif de leur famille par des relations de voisinage plus nombreuses, et se sentent moins isolés que les autres catégories sociales. Pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19, la proportion de services échangés avec les voisins est restée stable, mais elle s'est réorientée au profit des personnes de 75 ans ou plus, et au détriment des familles. Plus que jamais, les personnes de 60 à 74 ans sont au centre de l'entraide. Sur un point, pourtant, le confinement a changé la donne : l'échange de services n'a pas empêché la forte augmentation du sentiment d'isolement.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POPSOC_578_0001