Contenu de l'article

Titre Standardisation et différenciation des emplois des emoji sur Facebook : observations à partir d'un exercice pédagogique en DUT
Auteur Justine Le Floc'h
Mir@bel Revue Communiquer
Numéro no 29, 2020 Affects et émotions numériques : matérialité(s) et instrumentalisation(s)
Page 35-51
Résumé S'appuyant sur un examen en contexte des emoji d'un corpus de pages Facebook francophones d'octobre 2018, cet article montre qu'une grammaire des emoji peut être dégagée de l'usage qu'en font les community managers. Ces outils présentent un intérêt rhétorique et marketing en tant qu'ils visent à capter l'attention du lecteur, à susciter un engagement de sa part et à renforcer sa fidélité à la marque. Ce travail émotionnel et affectif, selon la terminologie établie par Camille Alloing et Julien Pierre, est le corollaire d'un processus de normalisation par lequel des principes tacites d'utilisation des emoji s'imposent peu à peu. En dépit de cette codification progressive, des espaces de jeu offrent la possibilité de créer un répertoire singulier et adapté aux spécificités des marques et à leur stratégie de différenciation.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Examining emojis in their enunciation context in a corpus of French-speaking Facebook pages in October 2018, this article shows how a grammar of emojis can emerges from the use community managers make of them. Emojis show a rhetorical and marketing potential to hold readers' attention and to increase its engagement both central to maintain reader's loyalty to the brands. This digital affective labour, as Camille Alloing and Julien Pierre identified it, is related to a general process of normalization: implicit norms of emojis' use are built up. Nevertheless, those rules do not wipe out the possibility for the brands to keep a free hand on its use of this tool and to create a singular lexicon, depending on its strategy of e-reputation and differentiation.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/communiquer/5397