Contenu de l'article

Titre Illustrer l'architecture : l'image avec ou contre le texte ?
Auteur Jean-Philippe Garric
Mir@bel Revue Sociétés & Représentations
Numéro no 50, 2020 Une image ne sert-elle qu'à illustrer ?
Rubrique / Thématique
Dossier - Une image ne sert-elle qu'à « illustrer » ?
Page 45-55
Résumé La production graphique et la publication de cette production dans des ouvrages ou des revues spécialisées appartient au domaine de l'architecture, faisant des architectes, depuis à Renaissance, de véritables professionnels de l'image, souvent impliqués dans l'édition de leurs propres œuvres comme Palladio, Le Corbusier ou Rem Koolhaas. Cette situation induit des pratiques et des habiletés spécifiques, qui déterminent aussi le domaine de l'histoire de l'architecture, étroitement lié à celui de la pratique. Dans ce domaine où la réalisation des œuvres implique de longs et complexes processus, les représentations graphiques tiennent un rôle particulier depuis le xvie siècle, qui se reflète dans les travaux historiques. Aujourd'hui la création et le développement de collections et de centres d'archives spécialisés suscitent une attention encore plus grande à la qualité et à la matérialité des documents. Mais le domaine n'échappe pas à une contradiction : les éditions les plus sensibles aux exigences scientifiques des auteurs ne disposant pas toujours des moyens de reproduire correctement les images, tandis que les éditions qui ont cette faculté opposent aux auteurs des impératifs liés au public.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The making of the images and the publication of this production in books or specialized magazines belongs to the field of architecture, making architects, since the Renaissance, real professionals of the images, often involved in the edition of their own works like Palladio, Le Corbusier or Rem Koolhaas. This situation induces specific practices and skills, which also determine the field of Architectural History, closely linked to that of practice. In this area where the creation of works involves long and complex processes, graphic representations have played a special role since the 16th century, which reflects in the historical studies. Today, the creation and development of collections and specialized archive centers is drawing even greater attention to the quality and materiality of documents. But the field is not immune to a contradiction: the editions that are most sensitive to the scientific requirements of the authors, do not always have the means to correctly reproduce the images, while editions which have this faculty oppose to the authors imperatives linked to the expectations off the public.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=SR_050_0045 (accès réservé)