Contenu de l'article

Titre Médias, droit et panique morale : tirer les leçons d'un procès suisse pour excision
Auteur Dina Bader, Sara Johnsdotter
Mir@bel Revue Droit et cultures
Numéro no 79, février 2020 Réparer les corps et les sexes
Rubrique / Thématique
Dossier: Réparer les corps et les sexes
Page 123-140
Résumé En 2008, un couple somalien, réfugié en Suisse, a été condamné pour la clitoridectomie de leur fille de deux ans. L'intervention avait été effectuée douze ans plus tôt par un médecin somalien dans l'appartement familial à Zurich. Les parents ont par la suite abandonné la pratique de l'excision, renonçant à la perpétuer sur leurs filles cadettes, et la mère a milité contre cette pratique lors de réunions de femmes somaliennes. Or, les médias ont omis de mentionner le changement d'attitude opéré chez ce couple de parents. Ce faisant, la couverture médiatique de ce procès a fait naître la crainte que l'excision soit une réalité contemporaine sur le sol suisse. Pourtant, il s'agit du premier et seul cas connu à ce jour d'excision pratiquée sur le territoire national. Afin de déconstruire cette « panique morale », cet article entreprend une analyse critique des représentations médiatiques de l'excision en examinant l'arrêt du tribunal concernant cette affaire. Nous discuterons des divergences observées entre la couverture médiatique et les faits relatés dans l'arrêt, et proposerons une réflexion sur les effets de ces représentations médiatiques sur le débat plus global de l'intégration des étrangers en Suisse.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais In 2008, a Somali couple, refugees in Switzerland, were convicted of the clitoridectomy of their 2-year-old daughter. The procedure had been carried out by a Somali physician in the family's apartment in Zurich twelve years earlier. Subsequently, the parents abandoned the practice and did not perform it on their younger daughters, and the mother campaigned against it during meetings of Somali women. Obscuring the change in attitude of the prosecuted parents, the media coverage of this trial resulted in an upsurge of fear that female circumcision would be a contemporary reality on Swiss soil, albeit this case is the first and only case known to date of a female circumcision performed in the national territory. In order to deconstruct this «moral panic», this paper aims at providing critical analysis of media representations of female circumcision by examining the court report of this case. We will discuss discrepancies between the media coverage and what can be known from legal documents, and reflect on the effects of such media representations on the broader debate of immigrants' integration in Switzerland.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/droitcultures/6101