Contenu de l'article

Titre Une « Constitution » autochtone africaine chez les Rwa du mont Meru (Tanzanie)
Auteur Catherine Baroin
Mir@bel Revue Droit et cultures
Numéro no 79, février 2020 Réparer les corps et les sexes
Rubrique / Thématique
Études
Page 243-261
Résumé En Tanzanie face au mont Kilimandjaro, un petit peuple d'agriculteurs, les Rwa du mont Meru, s'est doté après la colonisation d'un texte écrit où il a consigné ses coutumes anciennes (paiements de mariage et amendes notamment). Au fil du temps, cette liste de règles s'est étoffée et précisée, en réévaluant les tarifs et en s'adaptant à l'évolution des mœurs, en particulier en ce qui concerne le droit des femmes. Ce recueil de « lois » a pris le nom, en 2008, de « Constitution ». Il s'agit à la fois d'un manifeste identitaire, d'un traité de fonctionnement politique interne et d'un énoncé de règles coutumières, où le souci de rester en phase avec la vie moderne est très sensible. Les circonstances où ce document vit le jour et ses versions successives sont ici présentées et analysées.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Facing Kilimanjaro in Tanzania, the mountain farmers of Mount Meru, the Rwa, listed their customs after colonization in a written document (marriage payments and fines in particular). This list was completed over time, adapting fine rates and in order to keep in touch with the evolution of morals, as regards female rights especially. This collection of «laws» was labelled «Constitution» in 2010. It is at the same time an identity manifesto, a political treaty and a register of customary laws, which demonstrates a vivid concern to keep in touch with modern times. The circumstances which led first to create this document and its successive versions are described and analyzed.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/droitcultures/6357