Contenu de l'article

Titre La déviance positive face au pluralisme normatif. Le cas de l'implémentation d'un progiciel de gestion intégré dans la filiale chinoise d'une entreprise manufacturière internationale
Auteur Raphael Lissillour
Mir@bel Revue Revue Interdisciplinaire Management, Homme & Entreprise — RIMHE
Numéro no 41, hiver 2020-2021 La force des normes
Rubrique / Thématique
Article de recherche
Page 3-26
Résumé Les salariés sont de plus en plus confrontés à un pluralisme normatif au sein des organisations. Afin de maintenir leurs activité malgré la présence de normes contradictoires, ils peuvent en venir à adopter des comportements de déviance positive pour tenter de réconcilier les différents cadres normatifs qui coexistent. Cette démarche a été explorée au travers d'une étude de cas dans la filiale chinoise d'une entreprise manufacturière internationale, menée à la suite de l'implémentation d'un nouvel outil de rationalisation productive, un progiciel de gestion intégrée. Les données issues de 13 entretiens semi-directifs et de 3 focus-groupes ont permis de comprendre les cadres normatifs présents dans l'entreprise, tout en identifiant les types de déviance à l'œuvre. Nos résultats ont mis en évidence que l'entreprise faisait la promotion d'un cadre normatif, associé à la rationalité procédurale, au contrôle et à la synchronisation à flux tendu, alors que les équipes travaillaient selon un cadre normatif différent et étaient ainsi confrontées à des exigences contradictoires. Afin de pallier ce problème et de pouvoir garder le même niveau de performance, les salariés ont été amenés à adopter des comportements relevant de quatre types de déviance positive : matérielle, temporelle, procédurale, et le bricolage.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Employees are increasingly confronted with normative pluralism in organizations. To maintain their activities despite the presence of contradictory norms, they may adopt behaviors of positive deviance to reconcile the different normative frameworks. This approach was explored through a case study in the Chinese subsidiary of an international manufacturing company, carried out following the implementation of a new tool for productive rationalization, an enterprise resource planning. The data from 13 semistructured interviews and 3 focus groups highlight the normative frameworks in the company and the types of deviance at work. Our results show that the company was promoting a normative framework, associated with procedural rationality, control and just-in-time synchronization, while the teams worked according to a different normative framework, and were confronted with conflicting demands. To overcome this problem and to keep the same level of performance, employees adopt behaviors relating to four types of positive deviance: material, temporal, procedural, and based on resourcefulness.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RIMHE_042_0003 (accès réservé)