Contenu de l'article

Titre Le rôle du cadre de santé dans la perte et la (re)construction de sens au travail à l'hôpital. Une étude exploratoire par entretiens semi-directifs auprès du personnel soignant
Auteur Virginie Moisson, Jérôme Gardody
Mir@bel Revue Revue Interdisciplinaire Management, Homme & Entreprise — RIMHE
Numéro no 41, hiver 2020-2021 La force des normes
Rubrique / Thématique
Article de recherche
Page 49-68
Résumé Cet article présente les résultats d'une étude qualitative exploratoire menée auprès d'infirmières confrontées à une construction/perte de sens au travail ainsi que le rôle que peut potentiellement jouer le cadre de santé dans cette relation. L'étude porte ainsi sur le management du sens au travail dans le contexte spécifique des établissements de santé. Il s'agit de répondre à la question de recherche : comment construire ou reconstruire le sens au travail dans les établissements de santé ? Une analyse de contenu des données recueillies à partir de 19 entretiens semi-directifs est réalisée et met en exergue les déterminants de ce qui fait sens et de ce qui nourrit la perte de sens pour le personnel soignant questionné. Il apparaît que les quatre dimensions du modèle SLAC (Sens/Lien/Activité/Confort) développé par Abord de Châtillon et Richard (2015) sont retrouvées dans les propos recueillis. En effet, au regard de nos résultats empiriques 3 dimensions (Lien, Activité et Confort) semblent constituer des facteurs de la construction de sens et des leviers pour sa reconstruction par les cadres de santé.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais This paper presents the results of an exploratory qualitative study conducted with nurses on the process of construction/loss of meaning at work. The study focuses on the management of meaning at work in the health sector, the aim being to further understand how to coach teams in this specific context. A content analysis of the data collected from 19 semi-structured interviews highlights the factors influencing the construction and loss of meaning at work. Our results show that the four dimensions of the MBAC model (Meaning/Link/Activity/Comfort) developed by Abord de Châtillon and Richard (2015) are relevant to our study namely. However, based on our empirical study, we argue that three of these dimensions (Link/Activity/Comfort) determine the construction versus loss of meaning at work.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RIMHE_042_0049 (accès réservé)