Sign@l - La figure de l'étrangère dans la prostitution

Contenu de l'article

Titre

La figure de l'étrangère dans la prostitution

Auteur Catherine Deschamps
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 42, 2007 Variations
Rubrique/Thématique
Variations
Page 39
Résumé Depuis plus d'un siècle, les traités internationaux concourent à établir une adéquation entre traite et vente de services sexuels, et à user de la figure de « l'étrangère » pour métaphoriser la prostitution. Loin de protéger les prostituées contre les violences, en France, les propositions des principales associations altermondialistes, féministes ou de gauche contribuent à réduire leurs droits communs ou spécifiques, et à les enfermer dans le stigmate. Suite à l'explosion de l'ancien bloc soviétique, l'arrivée sur les trottoirs de jeunes femmes d'Europe de l'Est ou centrale dans la deuxième partie des années 1990 a particulièrement réveillé la polémique. Elles sont contorsionnées dans la catégorie victimaire, interdisant de les voir comme des femmes qui, via une prostitution certes souvent subie, cherchent individuellement si ce n'est collectivement à accéder à l'autonomie.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The figure of the foreign woman in prostitution For over a century, international treaties have been working towards establishing a correlation between trading and selling of sexual services, and using the figure of “foreign woman” in order to bring about a metamorphosis of the notion of prostitution. Far from protecting prostitutes against violence, in France, the proposals of the major alter-globalist, feminist or left-wing associations in fact contribute to an erosion of both their common and specific rights, and lock them into a situation of stigmatization. The arrival on the streets of young women from Eastern or Central Europe following the disintegration of the old Soviet bloc, in the second half of the 1990s, has especially reawakened controversy. Prostitutes are caught up in the category of victim, which prevents them from being regarded as women who, by means of prostitution, albeit often forced upon them, are seeking individually if not collectively to gain their autonomy.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_042_0039