Contenu du sommaire : Lénine

Revue Actuel Marx Mir@bel
Numéro no 62, 2017
Titre du numéro Lénine
Texte intégral en ligne Accès réservé
  • Présentation - p. 7-10 accès réservé
  • Dossier : Lénine

    • Le siècle du léninisme - Jean-Numa Ducange, Serge Wolikow p. 11-25 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Pendant près de soixante-dix ans l'histoire du marxisme a été intimement liée à l'histoire du léninisme. Cet article revient sur la genèse du « marxisme-léninisme » et ses multiples déclinaisons, avant tout dans les contextes soviétique et français, en prenant notamment en compte les multiples réseaux éditoriaux ayant diffusé longuement les œuvres de Lénine. Il interroge notamment la constitution du corpus léniniste et l'usage qui en a été fait par de multiples traditions marxistes au cours du XXe siècle, à distance des approches les plus idéologiques traitant habituellement de cette question.
      The century of Leninism
      For more than seventy years, the history of Marxism has been intimately linked to the history of Leninism. This article looks back at the genesis of « Marxism-Leninism » and its multiple declinations, mainly in the Soviet and French context, taking notably into account the multiple editorial networks having spread the works of Lenin for a long time. It especially questions the constitution of the Leninist corpus and its French use by multiple Marxist traditions during the 20th century, far from the most ideological approaches usually dealing with this issue.
    • « Regardez les allemands ! » : les racines de Lénine dans la social-démocratie européenne - Lars T. LIH, Paul Guillibert p. 26-45 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Lars T. Lih, « Regardez les allemands ! » : les racines de Lénine dans la social-démocratie européenne À la fin du XIXe siècle, le Parti social-démocrate allemand (SPD) propose un nouveau type de parti combinant des innovations techniques de mobilisations de masses (la campagne électorale, la « culture alternative », la presse de parti) avec un objectif révolutionnaire. Les sociaux-démocrates russes admiraient ce modèle, mais ils durent reconnaître qu'il leur manquait un point essentiel : la liberté politique nécessaire pour ce type de mobilisation. Ils durent innover pour adapter le modèle du SPD avec les conditions inhospitalières de la Russie. Dans ce cadre, Que faire ? de Lénine est moins une rupture théorique qu'un résumé d'une méthode empirique pensée avec les suggestions propres de Lénine pour atteindre cette étape, un parti national avec un leadership central.
      « Look at the Germans ! » : Lenin's Roots in European Social Democracy
      In the late nineteenth century, the German Social Democratic Party (SPD) pioneered a new type of party that combined innovative techniques of mass mobilization (the « permanent campaign », the « alternative culture », an extensive party press) with a well-defined revolutionary aim. Russian Social Democrats admired this model, but they realized they lacked an essential precondition : the political freedom that was necessary to carry out mass mobilization of a national scale. They themselves were forced to innovate while adapting the SPD model to inhospitable Russian conditions. Lenin's What is To be Done ? is less of a theoretical breakthrough than a summary of methods already found by empirical trial and error, coupled with Lenin's own practical suggestions toward achieving the next step, namely, a national party with a functioning central leadership
    • Les sources russes de la pensée politique de Lénine - Richard Mullin, Guillaume Sibertin-Blanc p. 46-64 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article esquisse un récit alternatif à celui défendant que les conceptions politiques de Lénine furent influencées principalement par Kautsky et les débats des sociaux-démocrates allemands lors du congrès d'Erfurt de 1891. Il défend au contraire que Lénine doit bien davantage aux idées développées par un mouvement socialiste préexistant en Russie même, et en particulier au modèle de marxisme forgé par Plekhanov dans les années 1880. Plekhanov élabora une réponse originale à des problèmes propres à la Russie, tels l'absence de liberté politique, l'insignifiance du prolétariat industriel au regard d'une population massivement agraire, l'histoire récente du servage, et une tradition de propriété collective largement répandue dans la petite paysannerie. Il articula ces caractéristiques avec une doctrine générale de la lutte des classes et de la progression de la société du capitalisme vers le socialisme. Je suggère que Lénine a accepté la plupart des arguments de Plekhanov, et quand bien même ce dernier en viendrait lui-même à les abandonner plus tard.
      The Russian Roots of Lenin's Political Thought
      This article outlines an alternative narrative to the one which contends that Lenin's political outlook was primarily influenced by Karl Kautsky and the proceedings of the 1891 Erfurt Congress of the German Social Democrats. It argues that Lenin's thought owed rather more to ideas evolved by a pre-existing socialist movement in Russia, and especially by the model of Marxism developed by Plekhanov during the 1880s. Plekhanov helped formulate an original response to uniquely Russian problems such as a complete lack of political liberty, a small industrial proletariat dwarfed by a much larger agrarian population, a recent history of rural serfdom and a widespread tradition of collective land-tenure among the small farmers. He linked all these features to a general doctrine of class struggle and the progression of society from capitalism towards socialism. We suggest that Lenin accepted the greater part of Plekhanov's arguments, even though Plekhanov himself was prepared to abandon them at a later stage.
    • Des colonies russes à L'Amérique noire... et retour. Lénine et Langston Hughes - Matthieu Renault p. 65-80 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Les essais de Lénine sur l'autodétermination nationale et les luttes anticoloniales sont bien connus. Beaucoup moins le sont ses écrits plus précoces, dans lesquels les « nations opprimées » brillent par leur absence, sur le processus de colonisation intérieure des « terres libres » des périphéries de l'Empire russe. Trouvant leur prolongement dans des réflexions croisées sur le devenir du servage en Russie et de l'esclavage aux États-Unis, ces textes nous enjoignent à jeter un regard nouveau sur l'identification opérée plus tard entre la condition des peuples d'Asie et d'Afrique ployant sous le joug de l'impérialisme européen et celle des Noirs américains se définissant eux-mêmes comme des colonisés de l'intérieur. Le récit de voyage du poète africain-américain Langston Hughes en Asie centrale soviétique au début des années 1930 offre enfin une perspective privilégiée pour réinterroger l'émancipation des peuples « de couleur » de l'Empire après 1917, et ses limites.
      From Russian Colonies to Black America... and Return. Lenin and Langston Hughes
      Lenin's essays on national self-determination and anticolonial struggles are well known. Much less are his earlier remarks on the process of internal colonization of the Russian Empire's « free » borderlands. « Oppressed nations » are conspicuously absent in those writings, which are complemented with a cross analysis of the shared destiny of Russian serfs and American slaves. This urges us to look afresh at the later identification between the experience of Asian and African people subjected to the yoke of European imperialism and that of African Americans considering themselves as colonized from within. Finally, Langston Hughes's narrative of his travel to Soviet Central Asia in the early thirties offers a valuable perspective for reaxamining the emancipation of the Empire's « colored people » after 1917, and it limits.
    • L'enjeu Lénine dans l'Italie des années 1970 - Antonio Negri, Livio Boni p. 81-95 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Quelle a été la présence de Lénine dans les mouvements situés à la gauche du PCI pendant le « long 68 » italien ? L'auteur revient sur des versions alternatives du léninisme, depuis l'opéraïsme jusqu'à l'Autonomie et aux mouvements contemporains, en s'efforçant de dégager, à chaque étape, une fidélité à Lénine, non pas en tant qu'emblème, mais en tant qu'avant-gardisme constamment renouvelé dans sa tentative de s'arrimer à la subjectivation des nouvelles formes de la production et du travail post-fordiste.
      Lenin at stake in the Seventies in Italy
      What kind of Lenin's presence in the movements on the left of the PCI during the Italian “long May 68” ? The author analyses some alternative versions of Leninism, from the Operaismo till the Autonomy and the contemporary movements, by trying to clear, at every stage, a loyalty to Lenin, not as a pure emblem, but as an avant-gardism constantly renewed in its attempt to bind itself to the subjectivation of the new forms of production and to the transformations of work in the post-fordist era.
    • Deutscher, Lénine, Lukács : réflexions sur le marxisme en Hongrie - Tamàs Krausz, Antony Burlaud p. 96-108 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      La Hongrie, seul pays à avoir connu une République socialiste juste après la révolution d'octobre, a également été durant les années 1950 jusqu'aux années 1980 le lieu d'une riche production marxiste. À mi-chemin entre le témoignage et l'analyse historique, cet article revient notamment sur l'introduction de l'œuvre d'Isaac Deutscher en Hongrie et plus généralement sur la redécouverte de Lénine et des premières années du régime soviétique. L'auteur, qui a publié une biographie de Lénine, propose également un regard plus global sur la période dite du « socialisme réel » et les raisons de sa décomposition.
      Deutscher, Lénine, Lukacs: reflections on Marxism in Hungary
      Hungary, the only country having experienced a Socialist Republic just after the October Revolution, was also from the 1950s to the 1980s the place of a rich Marxist production. Halfway between testimony and historical analysis, this article notably looks back at the introduction of the work of Isaac Deutscher in Hungary and more generally at the rediscovery of Lenin and the first years of the Soviet regime. The author, who published a biography of Lenin, also offers a more global look at the period said of « real socialism » and the reasons for its breakdown.
  • Interventions

    • Théorie postcoloniale et le spectre de Marx : à propos du marxisme de Vivek Chibber - Kolja Lindner p. 109-123 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Kolja Lindner, Théorie postcoloniale et le spectre de Marx : à propos du marxisme de Vivek Chibber Postcolonial Theory and the Specter of Capital de Vivek Chibber présente probablement la critique marxiste la plus rigoureuse des études postcoloniales. À l'occasion de sa traduction en français, cet article interroge la conception du marxisme qui soutient cette entreprise. Après la présentation des thèses principales de Chibber, ce texte discute ses propos sur l'histoire de la genèse du capitalisme, le travail abstrait, le travail « doublement libre » et la conception des intérêts « objectifs ». Sur chacune de ces thématiques, il s'avère que Marx et le discours marxiste sont plus ambivalents que ne l'avance Chibber et que ces ambivalences, malgré le bien-fondé de la critique chibberienne, constituent des points de départ tout à fait légitimes de la critique postcoloniale. Il semble donc nécessaire de travailler à une conception plus adéquate du champ théorique marxien et de rectifier les défaillances du marxisme, une entreprise qui demande une capacité d'autocritique ainsi qu'une reconnaissance du pluralisme.
      Postcolonial Theory and the Specter of Marx : Vivek Chibber's Marxism
      Vivek Chibber's Postcolonial Theory and the Specter of Capital is probably the most powerful critique of postcolonial studies from a Marxist point of view. On the occasion of its translation into French this paper questions the very idea of Marxism that supports this enterprise. After an introduction into Chibber's main ideas, this article engages with his view on the history of capitalism's development, abstract labour, « free » wage labour and the idea of « objective » interests. Hence, Marx and Marxist discourse seem to be more ambivalent than Chibber admits. And these ambivalences are legitimate starting points for postcolonial criticism despite Chibber's well-founded critique. This calls for a more adequate conception of the Marxian theoretical field and a correction of Marxist failures, i.e. an effort of self-criticism and pluralism.
    • Le matérialisme concret de Fernand Deligny : vers une pensée du milieu humain - Marlon Miguel p. 124-139 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      En 1967, Fernand Deligny s'installe dans les Cévennes et établit un réseau de lieux de vie accueillant des enfants autistes mutiques. Cette « tentative » très particulière est traversée par l'élaboration d'une pensée matérialiste du milieu avec d'importantes implications philosophiques, cliniques, anthropologiques et politiques. Cet article vise à reconstituer le parcours de Deligny en soulignant d'une part, une certaine continuité entre le réseau cévenol et ses tentatives antérieures, et, d'autre part, la discontinuité de ses positions face à la collectivité et au communisme.
      The Concrete Materialism of Fernand Deligny : Toward a Thought of the Human Environment
      In 1967, Fernand Deligny establishes, in the Cevennes, a network of living areas receiving autistic mute children. This very particular « attempt » elaborates a sort of materialism grounded on the concept of environment (milieu) with important philosophical, clinical, anthropological and political implications. This articles aims to reconstitute Deligny's trajectory highlighting, on the one hand, the continuity between the network and his former attempts, and, on the other hand, the discontinuity of his positions regarding the collectivity and the communism
    • Genèse et complexité : les deux ontologies de Georg Lukács - Frédéric Monferrand p. 140-153 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      L'article propose de lire l'Ontologie de l'être social de Georg Lukács comme un révélateur des difficultés inhérentes au projet d'une ontologie marxiste de la société. Il défend la thèse selon laquelle Lukács explore deux perspectives ontologiques hétérogènes, qui engagent deux acceptions distinctes de l'idée d'une détermination économique des phénomènes sociaux : une perspective génétique formulée en termes de « praxis », pour laquelle la réalité sociale est fondée sur le travail, et une perspective processuelle formulée en termes de « totalité », pour laquelle la production n'est qu'une sphère parmi d'autres de la société. La coexistence de ces deux ontologies introduit une tension dans le texte de Lukács, qu'il déplace sur le terrain d'une philosophie de l'histoire à visée émancipatrice.
      Genesis and Complexity : the Two Ontologies of Georg Lukács
      This article aims at reading Georg Lukács' Ontology of Social Being as revealing difficulties in the project of elaborating a marxist ontology of society. It claims that Lukács explores two heterogenous ontological perspectives, which engage two distinct interpretations of the idea of an economic determination of social phenomena : a genetic perspective, worded in terms of « praxis », according to which social relaty is grounded on labor, and a processual one, worded in terms of « totality » according to which production is but one of society's spheres. The coexistence of these ontologies introduces a tension in Lukács' text, which he adresses at the level of an emancipation-oriented philosophy of history.
    • « Les malentendus de l'hégémonie ». Gramsci dans le parti communiste français (1953-1983) - Marco Di Maggio p. 154-169 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Le Parti communiste français s'est-il véritablement intéressé à l'œuvre d'Antonio Gramsci ? Notre article présente plusieurs étapes de la réception – discussion de l'œuvre du communiste italien au sein du PCF en soulignant des aspects méconnus, au-delà de la caricature habituelle selon laquelle Gramsci aurait été purement et simplement ignoré ou méprisé. Sans avoir une place centrale dans le « marxisme-léninisme » longtemps dominant, il a néanmoins été interrogé à plusieurs reprises et utilisé notamment par les intellectuels communistes afin de tenter une rénovation du marxisme.
      « The Misunderstandings of Hegemony » : Gramsci in the French Communist Party (1953-1983)Was the French Communist Party really interested in the work of Antonio Gramsci ? Our article presents several stages of the reception – with talks about the work of the Italian communist within the FCP stressing the unknown aspects, beyond the habitual caricature whereby Gramsci would have been purely and simply ignored or despised. Without having a central place in the long-time dominant « Marxism-Leninism », he was yet examined several times and notably used by the communist intellectuals in order to try and renovate Marxism.
    • Hommages à André Tosel - Jean Robelin, Fabio Frosini, Omer Moussaly p. 170-180 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Trois voix évoquent les multiples facettes de l'œuvre philosophique et de l'engagement politique de André Tosel, à travers ses travaux sur Spinoza et sur l'actualité de la question théologico-politique, son rôle dans l'essor des nouvelles études gramsciennes et sa relance du problème de la construction d'une unité populaire, ses développements sur les nouvelles figures des solidarités transnationales et des luttes émancipatrices à l'âge d'une globalisation combinant « fluidité » du capital et renforcement des segmentations communautaires et identitaires.
      Tributes to André Tosel
      Three voices remind us of the multiple aspects of the philosophical work and political engagement of André Tosel, through his works on Spinoza and the topicality of the theological-political issue, his role in the rise of the new Gramscian studies and his revival of the problem of the construction of a popular unity, his developments on the new figures of transnational solidarities and the emancipating struggles at the age of a globalization combining « fluidity » of the capital and strengthening of the community and identity segmentations.
  • En débat

    • Labor history, tournant de « l'histoire globale » et marxismes - Marcel van der Linden, Jean-Numa Ducange, Jacques Bidet p. 181-196 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Dans cet entretien, Marcel Van der Linden revient d'abord sur sa trajectoire d'historien des mouvements ouvriers, de son engagement à l'extrême-gauche jusqu'à la direction de l'Institut international d'histoire sociale. Il présente notamment le tournant de l'histoire globale qui a permis de renouveler récemment l'histoire des mouvements sociaux, notamment des solidarités ouvrières. Il revient également sur les interprétations marxistes du régime soviétique auxquelles il a consacré un ouvrage spécifique. Il propose enfin, à partir de ces connaissances d'historiens, une lecture des évolutions des mouvements sociaux contemporains.
      Labor history, The Turning Point of « Global History » and Marxisms
      In this interview, Marcel Van der Linden first looks back at his career path as an historian of labor movements, at his involvement in the far left until the direction of the International Institute of Social History. He notably presents the turning point of global history which enabled the recent renewal of the history of social movements, especially the labor solidarities. He also looks back at the Marxist interpretations of the Soviet regime to which he devoted a specific book. Finally, he offers, from his historian knowledge, a reading of the evolutions of contemporary social movements.
  • Livres