Contenu du sommaire : Systèmes Humains par temps de confinement

Revue Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux Mir@bel
Numéro no 65, 2020/2
Titre du numéro Systèmes Humains par temps de confinement
Texte intégral en ligne Accès réservé
  • Dossier

    • Systèmes humains par temps de confinement. Introduction - Édith Goldbeter-Merinfeld p. 5-12 accès réservé
    • Coronavirus - Albert Goldbeter p. 13-15 accès réservé
    • Vers un humanisme pragmatique - Claude de Scorraille, Grégoire Vitry p. 17-37 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      En réponse au Covid-19, nous avons reçu l'ordre de nous confiner puis de porter des masques. La vie que l'on croyait stable a fait place à un monde de peur et d'angoisse, générés par des paradoxes où l'isolement a pu devenir synonyme de torture mentale. La crise s'est installée dans nos vies bousculant nos besoins de certitudes et d'incertitudes. Elle a mis en lumière à quel point la relation est vitale pour l'être humain. Ces besoins viennent questionner les tentatives de solutions redondantes incarnées dans un monde systémique centré sur des valeurs individualistes. Nous présentons ici les principes et stratégies qui rendent possible le passage de la performance individuelle à un humanisme pragmatique.
      In response to Covid-19 we were ordered to shelter in place and wear masks. The life we thought was stable gave way to a world of fear and anxiety generated by paradoxes where isolation could become synonymous of mental torture. This crisis has taken a hold of our lives, bringing out our need for certainties and uncertainties, reminding us of how vital relationships are for humans. These needs challenge our attempts to find redundant solutions embodied in a systemic`np pagenum="018"/b world centered on individualistic values. We propose here the principles and strategies that will allow to move from a society of individualistic performances to a pragmatic humanism.
    • Logique événementielle versus logique relationnelle. La personnalité face au confinement dû au coronavirus - Juan Luis Linares p. 39-48 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Notre vie, et par conséquent notre personnalité, est le résultat d'une interaction continue entre ce qui nous arrive à chaque instant (la logique événementielle) et le contexte relationnel plus large dans lequel elle s'inscrit (la logique relationnelle). L'article passe en revue certaines des principales modalités de cette interaction, qui, dans des circonstances telles que la pandémie et le confinement, impliquent des situations relationnelles dysfonctionnelles telle que la triangulation, la déprivation et la chaotisation. Les options pour un développement positif amené par la résilience sont également discutées.
      Our life, and consequently our personality, is the result of a continuous interaction between what happens to us at each moment (the event logic) and the broader relational context in which it is inscribed (the relational logic). The article reviews some of the main modalities of this interaction, which, in circumstances such as the pandemic and confinement, involve dysfunctional relational situations such as triangulation, deprivation and chaotization. Options for positive development led by resilience are also discussed.
    • Transparence digitale et transfert digital dans les consultations en ligne - Frédéric Tordo p. 49-64 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      En temps de confinement, le psychisme est mis à l'épreuve. Trois formes de confinement sont ainsi décrites : physique, psychique et numérique. Au sein même de ces confinements, nous observons une transparence psychique, à savoir un abaissement des défenses qui conduit au surgissement de contenus psychiques habituellement inconscients. Dans ce contexte, le numérique intervient régulièrement comme une échappatoire qui étend la transparence psychique au digital. C'est la transparence digitale, que nous définissons comme un état psychique de transparence de sujet à son Moi lui-même. Or, la pratique des consultations en ligne semble pleinement participer de ces phénomènes de transparence, au travers du transfert digital qui s'exprime par une communication thérapeutique facilitée, traduisant le fantasme d'un rapprochement de la psyché du thérapeute et du patient.
      In times of confinement, the psyche is put to the test. Three forms of confinement are described: physical, psychological and digital. Within these confinements, we observe a psychic transparency, namely a lowering of defenses which leads to the emergence of usually unconscious psychic contents. In this context, digital technology regularly intervenes as an escape, which extends psychic transparency to digital. It is digital transparency, which we define as a psychic state of transparency from the subject to his Self. Now, the practice of online consultations seems to be fully involved in these phenomena of transparency, through digital transfer, which is expressed through facilitated therapeutic communication, reflecting the fantasy of a rapprochement between the psyches of the therapist and the patient.
    • Les professionnels dans la tourmente de la crise sanitaire. Changements de pratiques professionnelles : ressources et limites - Catherine Vasselier Novelli, Cécile Bosquet p. 65-83 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article est le fruit des réflexions menées lors d'une journée d'étude organisée par La Durance avec les étudiants des formations longues à l'intervention systémique et la thérapie familiale, après le déconfinement. Les auteurs s'attachent à décrire la crise sanitaire au Covid-19 selon un processus en cinq phases. Chaque phase ayant sa propre dynamique. Ils centrent ensuite leurs réflexions sur le télétravail durant le confinement, abordant les changements observés dans les interactions et interrelations – professionnels/usagers, direction/professionnels –, les questions déontologiques et éthiques et les conséquences de cette nouvelle modalité de travail au sein du système familial des professionnels.
      This article is the result of thoughts carried out during a study day organized by La Durance with students of long-term training courses in systemic intervention and family therapy, after the end of the lockdown period. The authors attempt to describe the Covid-19 health crisis according to a five-phase process. Each phase has its own dynamic. They then focus their reflections on the work from home during the lockdown period, addressing the changes observed in interactions and interrelationships – professionals/patients, managers/professionals –, deontological and ethical issues and the consequences of this new modality of work within the professionals' family system.
    • Rêveries thérapeutiques au temps du corona virus - Marion Jacoub p. 85-97 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Le corona virus et sa maladie, le Covid-19, ont transformé notre quotidien d'une manière dramatisée et mondialisée, effaçant frontières et territoires, mettant la souffrance et la mort au premier plan. Quelle est l'influence de la pandémie sur les dispositifs des psychothérapies, les thérapeutes et leurs patients ? Par la mise en résonance de deux situations cliniques, et du point de vue de l'ethnoclinique et de l'influence des collectifs culturels et politiques sur l'individu, je me propose d'étudier la métaphore qui agit à travers le virus et imprègne les problématiques d'exil, de corporéité et de rapport au Réel.
      The corona virus and its disease, Covid-19, have both transformed our daily lives in a dramatic way and on a global scale. Suffering and death are now at the forefront before borders and territories. What is the influence of the pandemic on psychotherapies' settings, therapists, and their patients? By bringing two clinical situations into resonance, and from the point of view of the ethnoclinic and the influence of cultural and political collectives on the individual, I propose to explore the metaphor that acts through the virus and permeates the issues of exile, corporeality and relation to reality.
    • Crise du Covid-19 : confinement, l'activité humaine effrénée diminue, la Terre respire. Pour une transition `ibéchologique`/ib intérieure - Marc Grandgirard, Nathalie p. 99-117 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article est le résultat de la co-écriture entre une personne demandeuse de soin et son thérapeute. Ils y exposent leur vécu durant les périodes du confinement puis du déconfinement liés à la crise du Covid-19, plus particulièrement quant à la perception du rapport au temps, à l'espace et à la nature. A travers cette expérience, une relation thérapeutique plus horizontale se développe, les deux auteurs partageant la même condition humaine et plusieurs préoccupations communes, notamment par rapport à la crise climatique. L'échologie intérieure, néologisme créé pour nommer l'étude des échos entre l'effondrement de la biosphère et les blessures psychiques personnelles, propose d'accompagner une transition intérieure vers un mode de vie responsable, moins destructeur et plus respectueux de toutes les interconnexions systémiques du vivant.
      This article is the result of the co-writing between a person seeking care and his therapist. They present their experience during the periods of confinement and then deconfinement linked to the Covid-19 crisis, more particularly regarding the perception of time, space, and nature. Through this experience, a more horizontal therapeutic relationship develops, the two authors sharing the same human condition and several common concerns, especially in relation to the climate`np pagenum="100"/b crisis. Interior echology, a neologism created to name the study of echoes between the collapse of the biosphere and personal psychic wounds, proposes to support an interior transition towards a responsible lifestyle, less destructive and more respectful of all the systemic interconnections of the living.
    • Couples & confinement - Michel Maestre p. 119-133 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      En tant que psychologues et thérapeutes de couple systémique, nous vivons une époque particulière et inédite. Pendant cette période de pandémie de la COVID-19, nous avons pu avoir un regard sur les processus, qu'ils soient à l'échelle de la planète, du pays, de la famille ou du couple en thérapie. Après une tentative rapide d'analyse systémique de la crise sanitaire, je vais, dans cet article, partager mon expérience de thérapeute de couple. Je voudrais décrire plus particulièrement les apports inattendus des thérapies “en ligne”, qui nous ont apporté de nouveaux outils pendant la période de confinement.
      As psychologist and systemic couple' therapist we have lived a special and unprecedented time, with the COVID-19 pandemic. During the last period, we had a look at a large process, whether it was at a global level, or at country, couple, or family level. After a brief attempt at a systemic analysis of the health crisis, I would like to share my experience as a couple's therapist during this time. I will describe, particularly, the unexpected contributions of therapies “online” with what they brought, as new tools, in a new therapeutic process.
    • Survivre au virus. Le déclin de l'individu et le sujet collectif - Pietro Barbetta p. 135-156 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      L'expérience empirique de la survie du virus à l'intérieur du corps est inséparable de ses effets sur l'esprit. Je sens une urgence d'écrire comment ces effets fonctionnent en moi ; en même temps c'est ma énième tentative de l'écrire, et je sens à chaque fois que je relis ces lignes, qu'elles semblent trop rhapsodiques et fragmentaires, donc cela représente ma dernière tentative. Je m'excuse auprès du lecteur pour mon incapacité à être exhaustif et clair sur mes pensées et mes sentiments. Je suppose que cela découle de l'intensité de l'expérience.Les pensées et les affects se chevauchent et cet essai est un mélange des deux, le texte a l'apparence de variations d'écriture : la première partie étant plus conceptuelle et le deuxième plus littéraire, en partie avec le style de flux de la conscience.
      The empirical experience of surviving the virus inside the body is inseparable from its effects on the mind. I feel an urgency to write how these effects are working inside of me; at the same time this is my umpteenth attempt at writing it out, and I feel each time that I re-read these lines, that they appear too rhapsodic and fragmentary, so this represents my final attempt. I apologize to the reader for my inability to be exhaustive and clear about my thoughts and feelings. I suppose it derives from the intensity of the experience.Thoughts and affects are overlapping and this essay is a mixture of the two, and the text has the appearance of variations of writing: the first part being more conceptual and the second more literary, partly with the style of stream of consciousness.`np pagenum="136"/b
    • Intimité, couple et famille à l'heure du confinement - Robert Neuburger p. 157-167 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Les conséquences négatives du confinement obligatoire sont étudiées sous l'angle de conflits entre territoires d'intimité, qui peuvent survenir de façon plus fréquente dans ce contexte : entre intimité des personnes, intimité du couple, voire intimité fraternelle, tous composants de l'intimité familiale.Des propositions thérapeutiques sont faites destinées à éviter ou atténuer ces risques de conflits qui peuvent mener à des violences à tous niveaux, violences dans le couple, violences parents-enfants voire enfants-parents ou enfants entre eux.
      The negative consequences due to the compulsory lockdown are studied on conflicting issues between intimate territories which can occur more frequently in this context between a persons' privacy, a couple's privacy or a fraternal privacy, being all family components.Therapeutic proposals are made in order to avoid or to mitigate possible violent conflicts that can lead to violent behaviour at all these different levels, violent behaviour in the couple, violence between parents and children, or children and their parents or amongst the children themselves.
    • Le deuil chez les personnes âgées au temps du coronavirus - Évelyne Josse p. 169-183 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      L'affaiblissement des ressources psychiques, la nature de la perte, la difficulté à s'ajuster à la vie sans le disparu, les pertes secondaires signifiantes, le faible réseau social, l'appauvrissement des intérêts et le rappel de sa propre mort contribuent à compliquer le processus de deuil chez la personne âgée. Les mesures sanitaires liées à la COVID-19 empêchant l'accompagnement des malades dans leurs derniers jours, restreignant les rituels funéraires et privant du soutien des proches sont des facteurs additionnels grevant l'évolution favorable du deuil. Les sujets âgés courent un risque accru de développer un deuil compliqué ou un deuil pathologique. Les deuils compliqués les plus fréquents sont le deuil inhibé et le deuil chronique. Les deuils pathologiques les plus courants sont le deuil dépressif et le deuil démentiel.
      The weakening of psychic resources, the nature of the loss, the difficulty of adjusting to life without the deceased, significant secondary losses, the weak social network, the impoverishment of interests and the reminder of one's own death all contribute to complicate the grieving process in the elderly. The health measures associated with COVID-19 preventing the accompaniment of patients in their final days, restricting funeral rituals and depriving relatives of support are additional factors hindering the favourable evolution of mourning. Elderly people are at increased risk of developing complicated or pathological grief. The most common types of complicated grief are inhibited grief and chronic grief. The most common pathological grief is depressive grief and demented grief.
    • Impacts de la crise du Covid-19 sur un hôpital psychiatrique pour enfants et adolescents - Emmanuelle Paul, Barbara Crommelinck, Magali Decker, Sophie Doeraene, Patrick Kaisin, Bernadette Lallemand, Camille Noël, David Van Ypersele p. 185-204 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Le confinement imposé par la crise du Covid-19 a contraint l'hôpital « La Petite Maison » à poser un choix différent de ses pratiques thérapeutiques habituelles : confinement à l'hôpital ou en famille sans possibilité de maintenir une circulation entre lieu de vie et lieu de soins. L'hôpital a dû se réorganiser et aménager ses dispositifs : fusion de certaines unités alors que l'une d'entre elles va rester isolée, arrêt des entretiens familiaux en présentiel, arrêt des réunions d'équipe, etc. Les effets, tantôt positifs (ouverture, solidarité, créativité), tantôt négatifs (manque d'extériorité, sentiment d'injustice) de cette contrainte à laquelle les soignants ont été soumis sont analysés sous l'angle de la théorie de la privation relative. Du côté des jeunes et des familles, le maintien par l'hôpital du lien, soit entre le jeune hospitalisé et sa famille, soit avec le jeune confiné en famille, est analysé au travers de trois vignettes cliniques.`np pagenum="186"/b
      Due to the COVID-19 crisis and the resulting necessary quarantine measures, the “La Petite Maison” hospital has changed its normal treatment practices. Patients must therefore either be kept in isolation at the hospital or self-isolate at home and may not move between the two locations. The hospital has had to undergo a reorganisation and adjust its care provision. For example, some care units have been merged when one of them has to be isolated, and in-person family appointments and team meetings have been cancelled. Relative deprivation theory was used to analyse the positive effects (openness, solidarity and creativity) and negative effects (lack of exteriority, feeling of injustice) of the constraints that nursing staff have been subjected to. In terms of the young people and their families, three clinical cases have been used to analyse how the hospital can maintain the link either between a young person who remained hospitalised and their family, or with a young person who is isolating at home.
    • Le travail sur le génogramme par temps de confinement : l'expérience d'un groupe de formation en Italie - Camilla Mancini, Paolo Giuliodori, Martina Palermo, Alessandro Puttilli p. 205-220 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article se propose d'étudier une expérience singulière de travail sur le génogramme, vécue par le groupe de psychologues inscrits en première année de l'école de spécialisation en psychothérapie systémique « Mara Selvini Palazzoli » à Milan. En raison de l'urgence sanitaire créée par le Coronavirus et des mesures restrictives mises en place par le gouvernement italien, le groupe que nous analysons a dû faire face au début du chemin de la connaissance de soi selon une modalité inédite, via la plateforme de communication vidéo Zoom. En utilisant la technique du focus group, nous avons analysé les vécus des participants au cours de deux modalités de travail différentes : en ligne et en présentiel. Nous nous sommes notamment concentrés sur les dynamiques émotionnelles et relationnelles qui se sont créées au sein du groupe.
      This article aims to investigate the peculiar working experience on genogram lived by the group of psychologists enrolled in the first year of the School of Specialization in Systemic Psychotherapy “Mara Selvini Palazzoli” in Milan. Due to the Coronavirus emergency and the restrictive measures put in place by the Italian government, the group we analyze had to face the beginning of the self-knowledge process in online mode, through the video communications platform Zoom. Using the Focus Group technique, we analyzed the participants' experience in the two different working modes: online and in-presence. We especially focused on the emotional and relational dynamics that arose within the group.`np pagenum="206"/b
  • In memoriam

  • Revue des livres