Contenu du sommaire : La fabrique du besoin éducatif particulier

Revue Agora débats/jeunesse Mir@bel
Numéro no 87, 2021/1
Titre du numéro La fabrique du besoin éducatif particulier
Texte intégral en ligne Accès réservé
  • Des bacheliers professionnels en STAPS sans illusions, mais « motivés » - Magali Danner, Carine Érard, Christine Guégnard p. 7-24 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Des bacheliers professionnels déjouent les statistiques en s'orientant vers l'université. Cet article souligne le poids des engagements sportifs sur des parcours vers l'enseignement supérieur, les (dés)orientant vers des études en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). Loin d'être dans l'illusion notamment d'une possible conversion de compétences sportives en réussite académique, ces bacheliers atypiques évoquent très largement leur orientation risquée et/ou osée. Ces jeunes, qui tentent d'échapper au destin social associé à leur baccalauréat, sont toutefois animés par une autre croyance tenace, celle de l'importance de la « motivation ».
    Some French high school students who graduate from a “bac pro” (vocational training) manage to defy the statistics and go on to university. This article underlines the importance of sporting commitments in the path to higher education for students who go on to study STAPS (science and technology of sport and physical activity). Far from being naive about the possibility of converting sporting achievements into academic success, these atypical students talk about their choice of university as being risky or daring. These young people, who are trying to move beyond the social destiny associated with their high school diploma, are driven by another tenacious belief – in the importance of “motivation.”
  • Des enseignant∙e∙s face à des enfants et des parents jugés « non conformes » - Chloé Riban p. 25-38 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Dans le cadre d'une enquête ethnographique de plus de deux ans dans un quartier prioritaire de la politique de la ville, nous avons rencontré des équipes enseignantes et des familles afin de mieux comprendre les objectifs des projets visant à faire venir les parents à l'école. La notion de culture, très présente dans les discours des enseignant∙e∙s, fait l'objet de cet article. Nous mettons ici en évidence les contextes dans lesquels elle est évoquée : c'est souvent le comportement des élèves, jugé non « normé », qui débouche sur des lectures ethnicisantes, car il suscite des interrogations relatives à l'éducation familiale. L'intrication des registres explicatifs des difficultés familiales, mêlant classe sociale et origine culturelle, s'ancre dans une dialectique « eux /nous » et favorise des pratiques visant l'acculturation des parents. En effet, l'origine étrangère (parfois supposée) ouvre la voie à des tentatives de normalisation des pratiques éducatives familiales par les équipes enseignantes.
    This research is based on a two-year-long ethnographic study in a disadvantage neighbourhood, working with teachers and families to better understand the goals of projects designed to attract parents to the school. This article focuses on the notion of culture, which is very present in the teachers' discourses. Here we explore the contexts in which it is evoked, often to do with the behaviour of students considered “outside the norm” which leads to readings based on ethnicity related to questions of with family education. The interconnectedness of the explanatory frameworks based on family difficulties that combine social class and cultural origin are rooted in a dialectic of “us and them.” This tends to encourage practices aimed at acculturating parents. Indeed, coming from an immigrant background (or the assumption of this background) paves the way for teachers' attempts to normalise parental educational practices.
  • Dossier. La fabrique du besoin éducatif particulier

    • Introduction : De la fabrication du besoin éducatif : enjeux, travail d'institution et référentiels normatifs - Serge Ébersold, Maïtena Armagnague p. 39-49 accès libre
    • La genèse de la notion de besoin éducatif particulier : Circulations transnationales et reconfiguration de la norme scolaire - Marianne Woollven p. 51-64 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article rend compte de la construction de la catégorie de besoin éducatif particulier (BEP) dans une perspective diachronique et transnationale afin de comprendre ses enjeux contemporains. Née en Angleterre d'une volonté de réformer l'enseignement spécialisé, la catégorie des BEP a ensuite été diffusée par des institutions internationales promouvant une norme d'efficacité gestionnaire en matière d'éducation. Sa retraduction dans le contexte français s'est faite à travers le champ du handicap. Les BEP donnent à voir la place croissante des normes médicales, psychologiques et libérales dans les systèmes éducatifs contemporains.
      This article presents the construction of the category of “special needs” education (besoin éducatif particulier, BEP) from a diachronic and transnational perspective, in order to understand the issues at stake today. Born in England out of a desire to reform special education, the idea of special needs then spread through international institutions, promoting efficiency as a management norm in education. Its introduction into the French context occurred through the field of disability. This category reveals the increasing role of medical, psychological and liberal norms in today's education systems.
    • À quoi sert le besoin éducatif particulier ? : Dénormativité et hypernormativité en tension dans l'école inclusive - Diane Rufin, Jean-Paul Payet p. 65-80 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Alors que le paradigme d'individualisation devrait dissoudre la catégorie de besoin éducatif particulier, celle-ci continue à désigner des élèves spécifiques, envisagés à partir de leurs difficultés ou de leur inadaptation. Plusieurs recherches menées à Genève, dans l'enseignement primaire, nous permettent de montrer que si le principe de personnalisation est partagé, son opérationnalisation tend paradoxalement à démultiplier les formes de catégorisation. De même, le brouillage des contours du BEP ne s'accompagne pas d'un affaiblissement de la norme scolaire. La catégorie reste rigide, demeurant avant tout juridique et pensée à partir de prestations et de diagnostics prédéfinis.
      Although the paradigm of individualisation ought to have made the idea of special needs education redundant, this category continues to be used for specific students, who are considered in light of their academic difficulties or inadaptation. Several studies conducted in primary schools in Geneva, allow us to show that although the principle of personalisation is shared, its operationalisation paradoxically tends to expand the number and forms of categorization. Similarly, the blurring of the category itself, has not been associated with a weakening of the academic norm. The category remains inflexible, above all legal, and conceived around predefined services and diagnoses.
    • L'introduction de l'« excellence » en éducation prioritaire : La fabrique d'un nouveau besoin éducatif ? - Renaud Cornand, Alice Pavie, Ariane Richard-Bossez p. 81-94 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article propose, à partir d'une recherche sur la mise en place des Parcours d'excellence dans une académie du sud de la France, d'interroger comment l'apparition des dispositifs centrés sur l'« excellence » fabrique un nouveau besoin éducatif pour certains élèves de l'éducation prioritaire. Après avoir présenté les Parcours d'excellence au sein des politiques d'éducation prioritaire, il analyse la façon dont les personnels éducatifs se confrontent à la nécessité de définir ce nouveau besoin et de cibler les élèves qui en relèvent. Le propos s'intéresse ensuite à la manière dont les élèves appréhendent leur inscription dans ce dispositif et les effets que cela peut avoir sur la manière dont ils se perçoivent.
      This article draws on research conducted on the implementation of the Paths to Excellence programme in an educational district in the South of France, to question how these programmes focused on “excellence” construct a new educational need for certain students in priority education. After presenting the Paths of Excellence programme and its place in priority education in France, the article analyses the way that teachers confront the need to define this new need and target the students who are concerned by it. It goes on to explore the way the students understand their involvement in this programme and the effects it can have on their self-image.
    • Ce que font les « besoins éducatifs particuliers » aux professeurs des écoles : L'extension du domaine du handicap comme remise en cause de la professionnalité enseignante - Serge Katz, Florence Legendre, Pierre-Yves Connan, Frédéric Charles p. 95-111 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      La mise en œuvre de « l'école inclusive » débouche sur un élargissement du domaine du handicap à l'école primaire. L'extension de la scolarisation en classe ordinaire des élèves catégorisés comme « en situation de handicap » ou à « besoins éducatifs particuliers » se traduit par une augmentation de la charge de travail des professeurs des écoles. Parallèlement, ceux-ci font face à une moindre reconnaissance de leurs compétences et à une réduction de leur autonomie. L'imposition par l'employeur d'une transformation de la professionnalité enseignante participe ainsi de la dégradation de leurs conditions de travail en redéfinissant la licence et le mandat du métier.
      The implementation of the inclusive school system has led to an extension of the field of disability in primary schools. The enrolment of students “with disabilities” or “with special needs” in ordinary classes has led to an increase in the workloads of primary teachers. Alongside this, these teachers are subject to decreasing professional recognition and independence. The transformation of the professionalism of teachers by their employer is contributing to the degradation of teachers' working conditions by redefining the role and mandate of the profession.
    • Les troubles du comportement en maternelle : Les usages professionnels d'une catégorisation jugée imparfaite - Rachel Gasparini p. 113-127 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Comment expliquer que l'expression « troubles du comportement » soit à la fois si critiquée et pourtant si souvent utilisée par les professionnels de l'école et hors école intervenant auprès d'élèves de maternelle très agités ? À partir des résultats d'une recherche sociologique par entretiens menée entre 2015 et 2017 auprès de 70 professionnels exerçant à l'école et en centre médico-psychologique (CMP), nous retrouvons deux interprétations déjà mobilisées dans d'autres recherches : la « médicalisation » du champ pédagogique et des difficultés scolaires ainsi que la délégation par les enseignants du « sale boulot » vers d'autres professionnels. Nos résultats nous amènent à explorer une troisième piste relative au souci de désigner une réalité pragmatique en vue de partager des soucis professionnels et de chercher des pistes d'action. Ces dernières conduisent en définitive à une activité normative par la mobilisation de régimes de justification permettant de développer des coopérations professionnelles internes à l'établissement ou avec les acteurs des secteurs social et médico-social.
      How can we explain that the expression “behavioural problems” is both so widely criticised and yet so often used by professionals, both in and out of the school, to describe hyperactive nursery school children? This article draws on the results of a sociological investigation using interviews conducted during 2015 and 2017 with 70 professionals working in medico-psychological (CMP) structures. It identifies two interpretations already mobilised in other research: the “medicalisation” of the school space and academic difficulties, and teachers delegating “the dirty work” to other professions. The results lead us to explore a third possibility related to a desire to identify a pragmatic reality with a view to sharing professional concerns and finding possibilities for action. These possibilities ultimately lead to normative action through the mobilisations of justifications that enable the development of professional cooperation within the school establishment or with other social and medico-social sectors.
    • La dyslexie : une construction pédagogique à la croisée de normes pédagogiques divergentes : Une expérimentation d'apprentissage de la lecture en milieu scolaire - Sandrine Garcia, Anne-Claudine Oller p. 129-144 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
      Cet article s'efforce de montrer à la lumière de plusieurs enquêtes que les pratiques usuelles d'apprentissage de la lecture sont à l'origine des difficultés d'une partie des élèves qui sont ensuite définies comme « pathologiques » et attribuées à leurs spécificités cognitives. Elles sont le produit d'une histoire des normes pédagogiques qui aboutissent aujourd'hui à des pratiques « hybrides ». Ces pratiques sont inspirées à la fois des connaissances récentes sur les processus cognitifs et des démarches qui elles, correspondent à un état plus ancien des savoirs. Il en résulte une faible exposition des élèves aux pratiques les plus efficaces pour maîtriser la lecture.
      This article draws on several studies to show that standard methods of learning to read are the source of difficulties for some students, and that these difficulties are then “pathologized” and associated with the students' cognitive specificities. These methods are the product of a history of pedagogical norms that today result in “hybrid” practices. The latter are inspired both by recent knowledge in cognitive processes, and by practices that correspond to more out-of-date knowledge. The result is that children are not exposed as much as they could be to the most effective practices for learning to read.
  • Lectures