Contenu du sommaire : Violences plurielles

Revue Pensée Plurielle Mir@bel
Numéro no 50, 2019
Titre du numéro Violences plurielles
Texte intégral en ligne Accès réservé
  • Éditorial. Violences plurielles - Anne-Françoise Dequiré p. 7-10 accès libre
  • La violence est-elle irréfutable ? : Phénoménologie d'un traitement d'une conduite sociale - Antigone Mouchtouris p. 11-19 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Cet article traite du thème de la violence sociale à travers l'expérience de l' Antiquité grecque. Ce retour au passé nous permet de voir comment une autre civilisation a tenté de résoudre le problème dans sa société. L'exemple est intéressant car les Grecs avaient une autre vision du monde : pour eux, il fallait traiter l'être humain comme il est et non comme il devrait être. Cette approche nous interpelle car elle n'exclut pas que l'homme puisse aussi être violent ; leur réponse différente ne manque pas de soulever des interrogations sur notre monde actuel.
    The theme of this article is about the social violence through the experience of the Greek Antiquity. This return to the past permit us to see how another civilisation has tried to resolve the problem within its society. The example is interesting because the Greeks have another conception of the world: for them, the human Being is being considered as he is and not has he should be. This aproach tell us that the human can be violent, their reply is different and ask questions about the world we live in.
  • Les violences faites aux femmes dans le monde : une pandémie ? - Anne-Françoise Dequiré p. 21-33 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Dans le monde, les femmes sont les premières victimes de violences : violences physiques, sexuelles, psychologiques, verbales, économiques. Ces multiples formes de violences ont en commun d'instaurer ou de maintenir une relation de domination, de contrôle, les privant de toute autonomie, niant leurs désirs et leurs droits élémentaires. Cet article se propose de faire un état des lieux des violences faites aux femmes dans le monde, d'en présenter les différentes formes puis d'exposer les causes de ces violences, notamment les causes structurelles et institutionnelles.
    Throughout the world, women are the first victims of violence, whether they are physical, sexual, psychological, verbal or economic. One characteristic that these multiple forms of violence have in common is that they establish or maintain a relationship of domination and control, depriving women of all autonomy, denying them their desires and their basic rights. This article aims to take stock of violence against women in the world, to present the different forms of violence and to explain the causes of this violence, particularly the structural and institutional causes.
  • Les violences intra-genre dans l'espace privé : des mères contre leurs filles en contexte migratoire - Hakima Mounir p. 35-48 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    On étudie ici les violences des femmes à l'égard des femmes, en l'occurrence des mères envers leurs filles, destinées à faire respecter les traditions du pays d'origine dans un contexte migratoire (familles marocaines vivant en France), à partir des témoignages écrits par des filles postés sur un forum de discussion Bladi.net. Il s'agit de la part de ces filles d'une forme de dénonciation de violences verbales et morales, parfois physiques, qu'elles jugent très dégradantes. On examine ensuite les réponses que ces filles reçoivent de la part d'autres participantes à ce forum, qui indiquent que seule une infime minorité d'entre elles estime que ces violences n'ont pas à être, et suggère d'avoir recours aux possibilités offertes par les lois françaises pour y faire face.
    This study examines violence against women, in this case mothers against their daughters, aimed at ensuring respect for the traditions of the country of origin in a migratory context (Moroccan families living in France), based on testimonies written by girls posted on a bladi.net discussion forum. These girls denounce verbal, moral and sometimes physical violence, which they consider very degrading. We then look at the replies these girls receive from other participants in this Forum, which indicate that only a tiny minority of them feel that such violence need not be, and suggest that they should use the possibilities offered by French law to deal with it.
  • Du travail social à l'intervention sociale : quand le sens fondamental de la prise en charge du corps vulnérable affirme les complémentarités professionnelles et éloigne du corporatisme - Gisèle Dambuyant p. 49-58 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Parmi les personnes les plus violentées dans la société française contemporaine, on peut citer les femmes sans-abri. Ces conditions d'existences génèrent une exposition permanente aux risques et à la violence sous toutes ses formes : climatique, physique, symbolique, sexuelle. Dès lors, on peut élaborer, dans ces contextes, une violence holistique. Rapidement et inexorablement, la personne est atteinte et violentée dans son intégrité globale donnant lieu à des interventions professionnelles. Si la prise en charge médicale reste possible et rapide, notamment en cas d'urgence vitale, la prise en charge sociale apparaît difficile, voire impossible, particulièrement tant que ces femmes résideront dans l'espace public. Comment imaginer des interventions sociales plus adaptées évitant le découragement professionnel ? Imaginer, dès la première rencontre, un parcours d'espaces différenciés et des pratiques complémentaires permet d'envisager une prise en charge globale de ces corps de femmes violentées. Ainsi, on peut conceptualiser un parcours de « soins sociaux » pour aller vers… la reconstruction identitaire.
    Among the most abused people in contemporary French society, we can cite homeless women. These living conditions generate permanent exposure to risks and violence in all its forms: climatic, physical, symbolic, sexual. Therefore we can develop, in these contexts, a holistic violence. Quickly and inexorably, the person is affected and abused in his overall integrity giving rise to professional interventions. If medical care remains possible and rapid, particularly in the event of a life-threatening emergency, social care appears difficult, if not impossible, particularly as long as these women reside in public space. How to imagine more adapted social interventions avoiding professional discouragement? Imagining, from the first meeting, a course of differentiated spaces and complementary practices makes it possible to envisage a global care of these bodies of abused women. Thus, we can conceptualize a “social care” path to Go Towards… identity reconstruction.
  • Protéger les mineurs isolés étrangers : un accompagnement teinté de violences institutionnelles ? - Valérie Wolff p. 59-73 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Le présent article rend compte des résultats d'une recherche menée auprès de professionnels chargés de l'accompagnement de mineurs isolés étrangers. La démarche entreprise permet de vérifier l'hypothèse d'entraves systémiques à l'accès aux droits de ces jeunes étrangers, pourtant accueillis au sein d'établissements ayant vocation à leur protection et à leur inclusion. La littérature sociologique convoquée offre l'occasion d'expliquer les logiques sociales au fondement des pratiques professionnelles observées. Relues sous l'angle des violences institutionnelles, on constate que ces dernières s'imposent tant aux jeunes accueillis qu'aux professionnels qui les accompagnent.
    This article reports the results of research carried out among professionals responsible for supporting unaccompanied foreign minors. The approach undertaken makes it possible to verify the hypothesis of systemic obstacles to access to the rights of these young foreigners, yet accommodated in establishments whose vocation is their protection and their inclusion. The sociological literature invoked makes it possible to explain the social logics at the foundation of professional practices. The institutional violence observed is imposed both on unaccompanied foreign minors and professionals responsible for supporting them.
  • Creating rapid test for timely CAN syndrome diagnostics - Eva Mydlíková, Peter Patyi, Denisa Vargová, Ľubica Nicolussi, Jaroslav Slaný p. 75-90 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    L'objectif de cet article est de faire le point sur le processus de création et de validation d'un test rapide pour quatre formes de base du syndrome CAN (Child Abuse and Neglect, Négligences et abus sur enfants). La base théorique pour la création du test consiste en une approche intégrée mettant l'accent sur l'approche socio-interactive (Bentowim, 1998 ; Gjuričová, 2000 ; Vlčková, 2001 ; Šramová, 2004 ; Fuchsová, 2009 ; et al.). Les principales méthodes appliquées lors de la création du test comprenaient l'analyse de contenu de textes spécialisés, la méthode Delphi et la technique du groupe nominal. Les résultats obtenus ont été traités après une application répétée du test dans la pratique. Les résultats des tests ont montré que les groupes de jeunes enfants sont les plus problématiques en termes de diagnostic, que de nombreux enfants testés se trouvent dans le spectre à haut risque, et que les estimations des chercheurs sont beaucoup plus optimistes que la réalité.
    The aim of this article is to report on the process of creation and validation of a rapid test for four basic forms of the CAN (Child Abuse and Neglect) syndrome. The theoretical base for the creation of the test consists of an integrated approach with the emphasis on the socio-interactive approach (Bentowim, 1998; Gjuričová, 2000; Vlčková, 2001; Šramová, 2004; Fuchsová et al., 2009). The main methods applied during the test creation included content analysis of specialised texts, the Delphi method and the nominal group technique. The obtained results were processed after a repeated implication of testing in practice. The results of the testing showed that groups of young children are the most problematic in terms of diagnostics, that many of the tested children are in the high-risk spectrum and that the estimates of research workers are much kinder than the reality.
  • Violence intra-communautaire : le cas des immigrés nigérians à Athènes - Georges Papaioannou p. 91-99 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Dans cet article, nous prenons comme principe que la violence peut exister au sein des membres d'une même famille et se reproduire dans des groupes étroitement liés, comme dans une communauté d'immigrés. À travers l'exemple des Nigérians qui habitent à Athènes, nous montrons que la violence intra-communautaire pousse les individus à adopter des comportements abusifs, comme la prostitution. Dans ce contexte social de la violence, on induit que celle issue des membres d'une famille est la plus difficile à vivre et à éviter.
    In this paper, we take as our principle that violence can develop in close-knit groups, such as among family members of migrant communities. It can be demonstrated, through the example of Nigerians living in Athens, that intra-community violence based on strong ties in some cases pushes individuals to adopt abusive behaviors such as prostitution. In this social context of our analysis, the violence, which is provoked by community or family members, seems to be the most difficult type of a violence for an individual to live with and to escape from.
  • La violence de la peine de placement sous surveillance électronique : une violence reconfigurée pour les porteurs condamnés - Mathias Dambuyant p. 101-113 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Cet article examine le rapport à la violence de la peine de placement sous surveillance électronique sur le quotidien de ses porteurs. Il s'agit d'une mesure technologique qui renouvelle la finalité de la peine. La violence de la peine du bracelet électronique est proprement reconfigurée car elle concerne les supports de l'identité des porteurs. Durant la peine, le corps, l'espace privé et l'emploi du temps (des porteurs condamnés) deviennent des supports de contrainte et de peine. Ces différents supports engendrent ce que nous définirons comme la « peine de soi ».
    This article examines the report to the violence of the sentence PSE (the electronic monitoring) on the daily life of its bearers. It's a new technological measure which renews the purpose of the sentence. The violence of the PSE is proprely reconfigured because it concerns the carriers of the identity bearers. During the sentence, the body, the private space and the timetable (of convicted bearers) become supports of constraint and punishment. These different supports generate what we will define as “self-pain”.
  • Entre respect et non-respect des règles en CHRS : les pratiques des travailleurs sociaux en tension - Laure Liénard p. 115-127 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    La violence est un fait récurrent dans les centres d'hébergement accueillant des personnes sans domicile fixe. Proscrite par le règlement, elle fait l'objet de sanctions pouvant aller jusqu'à un éloignement, temporaire ou définitif, de l'institution. Ces sanctions sont appréciées en équipe et font jouer de multiples niveaux de valeurs et perceptions ; mais c'est l'adhésion de l'usager et la qualité du lien qui sont évaluées en premier lieu.
    Violence occurs regularly in shelters for homeless people. Proscribed by the regulations, it is punishable by sanctions that can go as far as temporary or permanent eviction from the institution. These sanctions are assessed as a team and bring into play multiple levels of values and perceptions; but it rests first and foremost on the client's mobilization, and the quality of the social workers' relation to them.
  • La violence du chômage : le traitement politique et administratif de l'absence d'emploi - Ali Boulayoune p. 129-137 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    De la recherche pionnière sur le chômage de Lazarfeld, Johada et Ziesel (1982) à celles plus récentes, toutes montrent combien l'absence d'emploi génère des violences de toutes sortes, dont celle qui consiste à rendre les chômeurs responsables de leur situation. Notre propos ne portera pas sur toutes les formes de violence que subissent les chômeurs, nous porterons notre regard sur une forme de violence classique qui s'exerce de manière récurrente sur les chômeurs et qui s'est banalisée au fil des réformes successives du risque chômage, la violence politique du chômage, relayée par les institutions qui en ont la charge.
    From the pioneering research on unemployment by Lazarfeld, Johada and Ziesel (1982) to more recent research, all show how the lack of employment generates violence of all kinds, including the violence which consists in blaming the unemployed for their situation. We will not focus on all forms of violence suffered by the unemployed, we will look at a classic form of violence which is recurrently exercised on the unemployed and which has become commonplace over the course of successive reforms directed at unemployment risk: the political violence of unemployment, relayed by the institutions responsible for it.
  • Violence(s) : le printemps chilien ou cette chair coût de l'espérance - Raúl Morales La Mura, Piero-D. Galloro p. 139-151 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Les derniers mois de 2019 ont vu l'émergence d'une forte mobilisation sociale au Chili, celle-ci ayant pour particularité la volonté explicite de participer à l'écriture d'une nouvelle société. Cette contestation, menée essentiellement par la société civile, est la cristallisation de 30 ans de combats contre le modèle économique, social et institutionnel légué par la dictature militaire et seulement amendé par la société politique. Aussi, lors des manifestations, la violence physique mettra en évidence la violence symbolique du système dominant, soit par ceux des manifestants qui désormais la refusent, soit par ceux dont le ministère est de la préserver.
    2019's last months have seen the rise of a strong social uprising in Chile, with a very distinct feature: the specific will to join in the crafting of a new society. This dissent, mainly bred within the civil society, is the achievement of thirty years of struggles against the economical social and institutional models inherited from the military dictatorship, and merely superficially address by the political society reforms. Hence during demonstrations, physical violence has brought out the symbolic violence of the prevailing system, either by the demonstrators who now reject it, or by those, who's office it is to uphold it.
  • Ségrégation résidentielle et mixité sociale dans les quartiers pauvres et stigmatisés en Allemagne, France et Suisse - Maurice Blanc, Jutta Guhl p. 153-170 accès réservé avec résumé avec résumé en anglais
    Le Rhin supérieur est une région européenne à cheval sur l' Allemagne, la France et la Suisse. Dans le cadre du projet MARGE (2017-2019), financé par le programme de coopération transfrontalière INTERREG V de l'Union européenne, les auteurs ont comparé les politiques de logement des pauvres et des étrangers. Ils soulignent de grandes ambiguïtés qui sont présentes sous des formes un peu différentes : 1. L'accès au logement social est difficile pour les pauvres et les étrangers. Au début, ils passent souvent par le logement privé dégradé. « Le marché de l'insalubre » est très lucratif. 2. Il faut éviter deux types de confusions : d'abord entre mixité sociale (riches et pauvres) et mixité ethnique (nationaux et étrangers) ; ensuite entre mixité spatiale (on réside au même endroit) et mixité sociale (on échange) : la première ne débouche pas toujours sur la seconde et elles peuvent produire des violences, tant institutionnelles qu'interpersonnelles.
    The Upper Rhine is a cross-border Region including parts of France, Germany and Switzerland. Within the action-research project MARGE (2017-2019), funded by the European Union INTERREG V programme, the authors compared housing policies dealing with the poor and/or the foreigners. They reveal common ambiguities with slightly different forms: 1. Access to social housing is difficult for the poor and/or the foreigners. A frequent first stage is the very profitable private substandard market. 2. “Social mix” is very confusing: it might mean either “between the rich and the poor” or between “nationals” and “foreigners”. It might also mean “spatial mix” (living in the same area) or “social mix” (being in good terms with neighbours). This social mix does not necessarily derive from spatial mix. Both may produce either institutional and/or interpersonal violences.
  • Note de lecture : Sur l'ouvrage de Bernard Balzani et Philippe Capdevielle (dir.) (2017). Études sur l'insertion : notions et dispositifs. Nancy : Presses universitaires de Nancy et Éditions universitaires de Lorraine, coll. « Salariat et transformations sociales », 304 p. – ISBN : 978-2-8143-0307-2 - Emmanuel Jovelin p. 171-177 accès réservé